Quel permis faut-il pour les motos électriques ?

Quel permis pour une moto électrique ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Les motos électriques connaissent un véritable succès depuis plusieurs années et de plus en plus de constructeurs en font la fabrication. Avec le nombre sans cesse croissant de motos électriques en circulation, il apparaît important qu’un système de permis pour moto électrique soit mis en place pour une réglementation du secteur. 

Les motos électriques sont également très faciles à manœuvrer et peuvent être conduits dès 14 ans. Les permis pour motos électriques se répartissent en diverses catégories fonction du type de moto électrique. Apprenez-en davantage au sujet des permis obligatoires pour la conduite des motos électriques

Sommaire

Le permis A1

Cette catégorie de permis est spécialement destinée aux motos électriques légères et connu autrefois connu sous l’appellation de permis 125. Il donne uniquement la permission de rouler avec des motos électriques dotées d’une puissance maximale de 11 kW.

Cette attestation donne également l’autorisation de conduire les motos à trois roues ayant une puissance de 15 kW max. Pour bénéficier de ce certificat, il est impératif d’avoir atteint l’âge de 16 ans. Dans le cas où le conducteur a un âge compris entre 16 et 21 ans sans disposer d’un autre permis, il devra posséder une attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2 (ASSR2) pour l’obtention de ce permis.

Il est tout aussi possible de le passer avec une attestation de sécurité routière (ASR). Le passage du permis A1 est constitué d’une épreuve théorique de 40 questions à choix multiples. Celles-ci tournent toutes autour du Code de la route.

Par ailleurs, les candidats doivent aussi effectuer une formation pratique d’au moins 20 heures de temps. Celle-ci est répartie comme suit :

  • 8 h sur pistes ;
  • 12 heures sur route.

Le permis A1 est l’un des plus faciles à obtenir lorsque vous avez l’âge requis et les compétences nécessaires.

Le permis A2

Cette catégorie de permis est requise pour la conduite d’engins deux-roues intermédiaires, autrement dit ceux dont la puissance se situe entre 11 et 35 kW. Il est impératif d’avoir au moins 18 ans pour prétendre à cette attestation. Dans le cas où le postulant a moins de 21 ans et qu’il ne possède pas un autre permis, il devra obligatoirement présenter un ASSR2 ou encore un ASR pour obtenir ce permis.

L’épreuve théorique de cette attestation est similaire à celle des autres permis. Pour ce qui est de la pratique, le candidat devra avoir une expérience en circuit et en circulation. La formation sur le terrain dure au moins 20 heures.

A lire aussi :   Top 3 des meilleures motos cross électriques

Elle est subdivisée en deux temps : 8 heures sur piste et de 12 heures sur route. Dans le cas où le postulant a déjà un permis A1, il n’effectuera que 15 heures de cours pratiques. Cette autorisation donne aussi la possibilité de circuler avec des véhicules de catégorie A1 et ceux dotés d’une puissance pouvant aller jusqu’à 35 kW.

Le permis A

C’est la catégorie de permis requise pour tous les types de motos électriques. C’est l’autorisation appropriée pour tous ceux qui souhaitent rouler avec de grosses cylindrées. C’est par la même occasion le permis qu’il faut détenir pour conduire les cyclomoteurs électriques et thermiques, toute puissance confondue.

Pour obtenir le permis A, il faut d’abord avoir reçu un permis A2. De plus, il est exigé d’avoir au moins deux ans d’expérience dans le pilotage d’engins à deux roues.  Il faudra tout aussi être âgé d’au moins 20 ans minimum pour pouvoir y postuler.

En plus de la détention d’un permis A2, vous devrez aussi suivre une formation d’au moins 7 heures. Le programme de cette dernière est réparti comme suit :

  • Théorie ;
  • Maniabilité sur plateau ;
  • Circulation.

Aucun examen final n’est imposé au candidat. Il s’agit de la seule attestation qui vous donne le droit de circuler sur la voie publique avec des deux-roues électriques de plus de 35 kW de puissance. Cela est requis pour des motos comme la LiveWire de Harley-Davidson.

Le Permis AM

Le permis AM est spécialement réservé aux motos électriques 50cc. Ce type d’engin est principalement conçu pour les plus jeunes, mais certains adultes peuvent également s’en servir. Ce laissez-passer est aussi nommé permis cyclomoteur ou quadricycle léger à moteur.

Il est possible de passer ce dernier à partir de 14 ans. Une fois le permis obtenu il est possible de conduire certains scooters et des motos électriques dotées d’une puissance maximale de 4 KW. Cette attestation était anciennement connue sous le nom de BSR ou Brevet de Sécurité routière.

Son obtention implique une formation théorique appelée attestation scolaire de sécurité routière de niveau 1 ou 2 ou alors sécurité routière. En plus, vous devrez prendre des cours pratiques d’au moins 8 heures.

Le permis B

Il est possible d’être titulaire d’un permis B ou de voiture depuis 2 ans et de migrer vers la conduite de la moto électrique. Pour ce faire, vous devez bénéficier d’un apprentissage pratique d’au moins 7 heures. Ce n’est qu’après ce dernier que vous aurez l’autorisation de vous déplacer sur la voie publique avec des engins de catégorie 125cc.

A lire aussi :   Peut-on acheter une moto électrique sans permis ?

Toutefois, si vous êtes titulaire d’un permis B qui date d’avant 1980, cette formation ne vous est plus imposée. Vous pouvez circuler avec des deux-roues d’une puissance maximale de 11 KW. Cela est également valable pour ceux qui conduisent avec une moto légère ou encore un scooter 3 roues avec un permis B obtenu depuis 2 ans.

Combien coûte le permis de conduire pour moto électrique ?

 

Quel est le prix d'un permis pour moto électrique ?

 

Il est utile de mentionner que ces divers permis de conduire pour moto électriques ont un coût. Il convient donc d’avoir connaissance de ces montants afin de préparer au mieux sa candidature. Les coûts généraux sont parfois les mêmes, mais il peut toutefois exister quelques dissemblances en fonction de chaque école de formation.
Pour rappel, vous pouvez bénéficier d’une aide pour l’achat d’une moto électrique, et ainsi réduire le coût global de votre projet.

Estimation du coût d’un permis moto électrique ?

Il n’existe pas de loi explicite qui régit le montant d’un permis moto. C’est à chaque centre d’apprentissage d’établir sa tarification. Ce dernier peut d’ailleurs décider d’ajouter d’autres éléments que vous ne trouverez pas toujours ailleurs.

Selon chaque moto-école, le prix d’un permis pour bolides électriques peut inclure les éléments :

  • Les frais de dossier ;
  • La formation au Code de la route ;
  • Le livret pédagogique ;
  • La présentation de l’examen du code ;
  • La formation à la conduite qui est de 20 heures selon la loi ;
  • L’évaluation de l’épreuve de conduite ;
  • La présentation au permis moto, etc.

Il est recommandé de vérifier ces différents paramètres avant de faire le choix de votre centre d’apprentissage. Le moyen le plus fiable est de se servir des comparateurs de moto-école en ligne pour avoir un avis sur les coûts pratiqués par chacun d’entre eux.

Quel est le prix moyen d’un permis moto électrique ?

L’un des premiers éléments qui déterminent le tarif d’un permis moto électrique est la ville dans laquelle vous souhaitez le passer. Tout en reconnaissant que les frais dans les grandes agglomérations comme Paris peuvent être très élevés.

Raison pour laquelle il vaut mieux aller chercher votre certificat pour ce genre de motos dans les régions en périphérie. De manière générale, le coût moyen est situé entre 30 et 50 euros et de nombreux centres de formations proposent des forfaits au lieu du prix à l’heure.

Dans ce cas, vous devrez prévoir un budget compris entre 600 et 1200 euros, en fonction du type de permis moto que vous comptez acquérir. Ceci est valable pour un abonnement de 20h au moins. Par ailleurs, si vous optez pour des horaires supplémentaires, vous devrez prévoir un budget supplémentaire. Raison pour laquelle il est conseillé de bien se préparer avant chaque examen.

A lire aussi :   Peut-on obtenir des aides de l'état pour l’achat d’une moto électrique ?

Comment choisir sa moto-école électrique ?

Le choix de la moto-école électrique tient compte de certains critères qui méritent d’être connus. Votre choix ne devra uniquement pas tenir compte du coût mais de divers autres éléments que nous abordons ici :

  • La qualité du cours dispensé : Il faudra opter pour une moto-école dont le personnel est    suffisamment qualifié pour donner l’enseignement requis.  Ces derniers devront être en mesure d’éduquer sur les règles de conduite celles de la sécurité routière.
  • Le matériel pédagogique : La moto-école devra disposer d’équipements didactiques de qualité afin de bien dispenser les cours. Outre ces éléments, ils devront également disposer de motos électriques en bon état de marche pour l’application des leçons théoriques reçues
  • Les avis d’élèves : Les avis de ces derniers vous permettront d’avoir une idée des performances de la moto-école et ainsi vous guider lors de votre choix. Des élèves satisfaits donneront tout naturellement des témoignages positifs.
  • Le tarif de la moto-école : Le coût de la formation est un élément important dans le choix de l’école de formation. Pour cette raison, il faudra effectuer une comparaison des diverses offres. Cela vous permettra de choisir celle qui convient le mieux à vos capacités et vos besoins. Pensez à négocier les offres ou des paiements par tranche.
  • La proximité de la moto-école et les horaires : Il est important d’opter pour une moto-école dont le siège se situe non loin de votre lieu de résidence afin d’éviter les dépenses supplémentaires. Les horaires vous donneront également la capacité d’adapter la formation à votre disponibilité.
  • Les agréments : ce sont des autorisations dont la moto-école doit disposer afin de dispenser les formations. Effectuer sa formation dans une école non autorisée vous expose à un gaspillage de temps, de fonds et potentiellement à des sanctions. Pensez à vérifier le numéro d’agrément qui évitera cet état de chose.

Le permis de conduire pour motos électrique est une nécessité pour tout conducteur qui désire se conformer à la loi. Leur obtention implique un apprentissage et le respect de diverses conditions. La conduite de grosses cylindrées comme la moto électrique Raptor n’en est pas exempte.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook