Peut-on acheter une moto électrique sans permis ?

Quel permis pour une moto électrique ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Avec le développement de la pensée écologique, de plus en plus de personnes se tournent vers les véhicules électriques. Ceci a permis la popularisation de véhicules électriques comme les motos électriques.

Le problème est que beaucoup de personnes intéressées par les motos électriques ne possèdent pas le permis moto. Si c’est votre cas, alors ne vous inquiétez pas car il est possible de conduire une moto sans permis. Lisez cet article pour en savoir plus sur comment conduire une moto électrique sans permis.

Aussi connu sous le nom de permis A, le permis moto vous permet de conduire tous les types de moto électrique ou non. Ce permis vous permet même de conduire les engins à trois-roues et les side-cars. Si vous souhaitez le passer sachez qu’il est soumis à certaines conditions :

  • L’obtention préalable du permis A2.
  • 2 ans de pratique minimale.
  • 7 heures de formation spécifique délivrée par une auto-école reconnue.

Cependant, si vous ne souhaitez pas passer par toutes ces étapes, vous pouvez toujours conduire une moto électrique sans permis. En effet, si vous avez un permis B vous avez le droit de conduire une moto électrique de puissance maximale 11 kw (50 et 125cc).

Ce permis vous permet aussi de conduire des scooters électriques à trois et quatre roues sans limitation de puissance. Sachez cependant que pour pouvoir conduire une moto électrique avec un permis B, certaines conditions doivent être respectées.
Dans tous les autres cas, vous devrez posséder un des autres permis permettant d’utiliser une moto électrique.

Quelles sont les conditions à respecter pour conduire une moto électrique avec le permis B ?

Si vous souhaitez conduire une moto électrique avec votre permis B, vous devez respecter 2 conditions. La première condition est d’avoir votre permis B depuis plus de deux ans. La seconde condition est que vous devez suivre une formation complémentaire de 7 heures dans une auto-école.

Comment se déroule la formation ?

La formation de 7 heures que vous devez suivre est un mélange entre théorie et pratique divisé comme suit :

  • 2 heures de théorie : Durant ces heures de cours vous réaliserez des analyses des accidents les plus fréquents impliquant des motos. Vous étudierez aussi leurs conséquences psychologiques et physiques. Pour terminer, vous aurez des conseils pour les aspects très compliqués comme la conduite la nuit et les vêtements de protection.
  • 2 heures de pratique hors circulation ou en plateau : Ces heures vous permettront de réaliser et de perfectionner votre prise en main du véhicule. Vous apprendrez ainsi les différentes vérifications techniques comme l’usure des pneus et des freins. Ces heures vous permettent aussi d’apprendre à accélérer, freiner, prendre des virages et vous arrêtez.
  • 3 heures de pratique en circulation : Ces heures sont les plus importantes, elles vous permettent de vérifier que vous avez assimilé ce que vous avez appris. Durant ces 3 heures vous devrez choisir la meilleure voie, déceler les angles morts des véhicules, franchir les intersections etc.
A lire aussi :   Pourquoi opter pour un modèle de mobylette électrique ?

Vous l’aurez compris, cette formation vous permet d’acquérir toutes les informations dont vous avez besoin pour conduire une moto électrique. Sachez tout de même que vous pouvez à certaines conditions être dispensé de cette formation. En effet, si vous remplissez les deux conditions suivantes vous pourrez être dispensé de cette formation :

  • Avoir utilisé ou assuré une moto légère ou un trois-roues motorisé au cours des 5 années précédant le 1er janvier 2011. Ceci car le 1er janvier 2011 est la date d’entrée en vigueur de la formation de 7 heures.
  • Posséder une quelconque catégorie de permis de conduire obtenu avant le 1er mars 1980.

Gardez à l’esprit que la formation de 7 heures associée au permis B correspond à l’obtention d’un permis A1. Elle vous permet donc de conduire toute moto électrique ou scooter électrique de puissance inférieur à 11 KW.

Si vous n’avez pas de permis B, pas d’inquiétude il est encore possible pour vous de conduire une moto électrique. En effet, si vous remplissez certaines conditions vous pouvez sans problème conduire une moto électrique sans permis A ou B.

Comment conduire une moto électrique sans permis ?

Conduire une moto électrique est une activité qui nécessite un minimum de connaissances et de pratique. Ceci autant pour votre sécurité que celles des autres utilisateurs de la route que vous soyez en métropoles ou non. Raison pour laquelle vous devez toujours suivre une formation afin de pouvoir conduire une moto électrique. Voici donc les permis différents du permis A vous permettant de conduire une moto électrique.

Le permis A1

Aussi connu sous le nom de permis moto légère, le permis A1 permet de conduire les motos électriques légères. Ces motos électriques possèdent une puissance moteur n’excédant pas les 11kw avec un rapport puissance/poids ne dépassant pas 0,1 kw/kg.

Pour pouvoir passer ce permis vous devez avoir au moins 16 ans. Vous devez aussi posséder l’attestation scolaire de sécurité routière de 2nd niveau (ASSR2) ou l’attestation de sécurité routière (ASR).

A lire aussi :   Top 5 des meilleures motos électriques 50cc

NB : En cas de perte ou de vol de ces attestations, vous pouvez réaliser une déclaration sur l’honneur.

Sachez aussi que pour avoir le permis A1 vous devez être français. Sinon si vous avez la nationalité d’un des États de l’espace économique européen, vous devez avoir vos attaches personnelles ou professionnelles en France. Ceci depuis au moins 6 mois. Si par contre vous êtes un étranger, vous devez vivre en France depuis au moins 6 mois et avoir un titre de séjour valide.

Pour terminer, si vous souhaitez passer ce permis vous devez être en bonne santé. Si cela n’est pas le cas alors vous devez passer un contrôle médical chez un médecin agréé avant l’examen.

Le permis AM

Accessible dès 14 ans, ce permis permet de conduire les motos électriques de 1 à 4 kw de puissance. Pour l’obtenir vous devez avoir l’ASSR1 ou l’ASSR2 et une autorisation parentale est aussi nécessaire pour les mineurs.

La formation permettant d’obtenir ce permis est dispensée dans les établissements agréés par le préfet. Ces établissements peuvent être des écoles de conduite, des associations etc. La formation pour l’obtention du permis AM est assurée par des formateurs qualifiés et dure 8 heures au minimum. Ces 8 heures sont réparties sur deux jours divisés en plusieurs axes à savoir :

  • La sécurité routière : Durant cette séquence, le formateur échangera sur la sécurité routière avec les apprenants. Il expliquera ainsi les comportements, les risques, les limites et tous les détails en rapport avec la conduite.
  • La conduite hors circulation : Durant ces deux séquences, vous ferez une révision des connaissances de base du code de la route.
  • La sensibilité aux risques routiers : Cette séquence se déroule en présence d’au moins un des parents ou représentant légal de l’élève mineur.

NB : tout au long de la formation l’apprenant à l’obligation de porter un casque, des gants, des vêtements et des chaussures adaptés à la conduite de moto électrique.

A lire aussi :   Top 3 des meilleures motos électriques pour enfants

Une fois que cette formation est terminée, l’apprenant se voit remettre une attestation de la part du responsable de l’école de conduite. Cette attestation autorise son titulaire à conduire les cyclomoteurs ou les quadricycles légers. Ceci durant 4 mois à partir de la date de délivrance de l’attestation. Une fois ce délai passé, l’autorisation de conduire ces véhicules sera conditionnée à la détention de la catégorie AM du permis de conduire.

Le permis A2

Permettant de conduire les motos électriques de puissance inférieure ou égale à 35 kW, le permis A2 est accessible dès 18 ans. Sachez que ce permis permet de conduire les motos électriques dont la puissance maximale ne dépasse pas 70 KW.

Pour pouvoir passer ce permis, vous devez posséder l’ASSR ou l’ASR. Vous devez aussi être en règle avec les obligations de la journée défense et citoyenneté (JDC) si vous êtes français. Par contre si vous êtes un Européen vous devez avoir vos attaches personnelles ou professionnelles depuis 6 mois en France. Si vous êtes un étranger, vous devez vivre en France depuis au moins 6 mois et avoir un titre de séjour valide.

L’examen de ce permis se déroule en 2 étapes, une épreuve théorique (le code de la route) et une épreuve pratique. Vous pouvez éviter de composer le code si vous avez une catégorie de permis depuis moins de 5 ans. Quant à l’épreuve pratique, elle se déroule en 2 étapes à savoir :

  • Une épreuve hors circulation de 17 minutes qui inclut une interrogation orale sur les règles de sécurité.
  • Une épreuve de conduite en circulation d’une durée de 35 minutes.

Conclusion

Pour terminer, nous pouvons dire qu’il existe de nombreux moyens de conduire une moto électrique sans avoir le permis. Vous pouvez entre autres suivre une formation de 7 heures si vous avez un permis B depuis au moins 2 ans. Vous pouvez aussi passer le permis A1 en suivant une formation de 7 heures. Si vous ne souhaitez pas passer le permis A1, vous pouvez toujours passer le permis A2 ou le permis AM.

En bref, de nombreuses solutions pour éviter le permis A s’offrent à vous. Vous n’avez qu’à choisir la solution vous correspondant le mieux en fonction du type de moto électrique que vous souhaitez conduire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook