Panda Mini Karting : la micro-citadine électrique sportive

Panda Mini Karting : la micro-citadine électrique sportive
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

L’avènement des micro-voitures électriques en Chine : zoom sur la Panda Mini et sa déclinaison sportive

L’effervescence des véhicules urbains électriques chinois se poursuit avec intensité et promet un avenir trépidant pour cette catégorie de transport.
Un acteur notable dans cette dynamique est la Panda Mini dans sa version dynamique appelée “Karting”, qui se distingue par une allure sportive. C’est la soeur de la Panda Mini Go Kart de la marge Geely, que nous présentions il y a quelques semaines.

Un parterre de micro-voitures urbaines

La Chine offre constamment de nouvelles micro-voitures électriques, un phénomène qui pourrait bientôt toucher l’Europe, sous réserve de validation des normes d’homologation. Geometry, une entreprise issue du groupe Geely fondée en 2019 et qui a déjà présenté des modèles électriques notables comme le SUV électrique Geometry C, suscite de l’intérêt.

La Panda Mini sort les griffes avec la version “Karting”

La déclinaison Karting fait preuve d’une présentation racée, s’inspirant des véhicules de karting, avec une ligne emphatique grâce à des éléments décoratifs en noir et un aileron arrière décoratif. En termes de dimension, la Geely Panda Karting s’étale sur une longueur de 3,15 mètres, une hauteur de 1,54 mètre, et une largeur de 1,68 mètre pour un empattement de 2,01 mètres.

Un poste de pilotage moderne et connecté

La salle de commandes se caractérise par un tableau de bord numérique de 9,2 pouces associé à un écran tactile de 8 pouces, incluant des fonctionnalités de navigation et une connectivité Bluetooth. Par ailleurs, l’interaction avec le véhicule est possible via une application mobile permettant le verrouillage, le déclenchement du klaxon et des clignotants à distance.

Caractéristiques techniques et autonomie

La propulsion de la Panda Karting passe par un moteur de 40 chevaux et 110 Nm de couple. Elle offre deux modes de conduite, Normal et Sport, accompagnés d’un système de freinage régénératif ajustable sur trois niveaux. Avec une batterie de 17,03 kWh, elle revendique une autonomie de 200 kilomètres suivant le cycle CLTC chinois. Dans les faits, l’autonomie réelle attendue se situe aux alentours de 170 kilomètres. Pour la recharge, une session de 30 minutes permet de passer de 30 à 80 % de charge à une puissance de 22 kW.

A lire aussi :   Ventes de voitures électriques : la Peugeot E-208 domine en France

Un prix compétitif et une commercialisation restreinte

Le prix de cette Panda Mini débuterait à 39 900 yuans, équivalent à environ 5 478 euros, tandis que la version Karting serait estimée à 8 500 euros, se plaçant sous la barre des prix d’un modèle comme la Citroën Ami. Sa commercialisation est actuellement limitée à la Chine, mais une éventualité de voir ce modèle débarquer en Europe à l’avenir n’est pas à exclure.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook