Voitures électriques : croissance mondiale prévue pour 2024 malgré la crise

"Voitures électriques : croissance mondiale malgré la crise"
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Explosion des ventes de voitures électriques à l’échelle mondiale

Contrairement aux rapports indiquant un déclin dans certaines régions, la dynamique de l’adoption des voitures électriques s’avère extrêmement porteuse à l’échelle planétaire, selon de récentes analyses de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).
Avec une croissance fulgurante au fil des ans, ces véhicules propres s’engagent sur une voie prometteuse pour l’avenir de la mobilité durable.

Un essor remarquable malgré des obstacles

Avec une projection de 17 millions d’unités vendues à la fin de 2024, la vigueur des voitures électriques ne s’est jamais démentie.

Après une augmentation de 35% l’année précédente, marquant une vente record de près de 14 millions de voitures, le premier trimestre a vu une croissance de 25% sur un an. Cette performance remarquable est d’autant plus notable qu’elle s’appuie sur des volumes de vente déjà conséquents.

Si les pôles de demande sont historiquement localisés en Chine, en Europe et aux États-Unis, une adoption accélérée est également observable dans des pays comme le Vietnam et la Thaïlande. Ces derniers montrent un engouement croissant avec des parts de marché atteignant 15% et 10% respectivement.

Contrastes régionaux des ventes de voitures électriques

Alors que certaines régions connaissent un ralentissement, la Chine affiche des statistiques colossales avec une prédiction de 10 millions d’électriques vendues en 2024, représentant presque la moitié de l’ensemble des ventes automobiles nationales. En Amérique du Nord, une progression est observable, avec 1 véhicule sur 9 attendu pour être électrique en 2024 malgré des prix de l’essence bas et un accès restreint au crédit.

En Europe, le tableau est plus complexe avec la réduction des subventions gouvernementales, mais le secteur résiste et devrait maintenir un ratio de 1 véhicule électrique sur 4 vendus. L’Europe est aussi un marché cible pour les constructeurs chinois, suscitant des tensions réglementaires avec l’Union européenne soucieuse de protéger son industrie.

A lire aussi :   Bimota s'attache aux moteurs thermiques, pas d'électrique

La Chine, tête de pont de l’exportation de véhicules propres

Robin des bois du secteur automobile mondial, la Chine règne en maître sur le marché de l’exportation des voitures électriques, contribuant significativement à leur présence croissante sur les territoires européens.

Choisir son véhicule électrique: une affaire de critères

Déterminer la meilleure option dépend de multiples paramètres, allant du prix à l’autonomie, sans oublier la capacité familiale ou les préférences en termes de design et de fonctionnalités. Les consommateurs en quête de la voiture électrique adéquate seront confrontés à une variété croissante de choix en 2024, garantissant un assortiment riche et diversifié pour répondre à chaque besoin.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp