Olivier Prévost succède à Eric de Seynes en tant que CEO de Yamaha Motor Europe

"Eric de Seynes reste président et CEO de Yamaha Motor Europe jusqu'à fin 2023, Olivier Prévost lui succèdera"
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Changement de direction chez Yamaha Motor Europe

Eric de Seynes conservera son poste de Président Directeur Général chez Yamaha Motor Europe (YME) jusqu’à la fin de l’année 2023. Depuis 2018 en tant que PDG et avant cela, occupant le rôle de Directeur Général à partir de 2014, Eric de Seynes prendra ensuite la présidence du Conseil de Surveillance de l’entreprise. Il exprime sa gratitude en évoquant l’honneur que cela a représenté de diriger le groupe YME et les accomplissements réalisés sous sa supervision. « Au cours de cette décennie, nous avons élaboré une nouvelle stratégie de marketing en Europe et avons doublé notre chiffre d’affaires net total, tout en mettant en œuvre de nombreux nouveaux services à la clientèle et applications numériques », déclare-t-il. Il souligne également que la part de l’Europe a crû de manière significative dans les résultats d’affaires mondiaux, passant en moyenne de 9% à 13%.

Un nouveau président en 2024

La relève est d’ores et déjà prévue avec Olivier Prévost, qui prendra sa suite à partir du 1er janvier 2024. Né en 1969 et de nationalité française, il succédera à Eric de Seynes au poste de PDG, après une longue carrière au sein de Yamaha commençant chez MBK, avant de gravir les échelons et d’approcher le cœur de YME dans ses nombreuses filiales. Sa dernière fonction avant sa promotion était celle de Directeur Général Adjoint chez Yamaha Motor Europe N.V. en 2021.

Une ambition renouvelée pour YME

Olivier Prévost aborde avec respect sa nouvelle fonction. Reconnaissant les efforts d’Eric de Seynes, il accueille le rôle de président avec humilité, soulignant les dix années de service qui ont élargi sa connaissance de l’organisation Yamaha. « Je suis conscient que le chemin ne sera pas toujours facile, mais je suis persuadé que nous pouvons relever ces défis en équipe ». Il affirme également l’ambition de Yamaha de maintenir et de renforcer sa position sur les différents marchés et groupes de produits. Son objectif ultime est de fortifier l’expérience client de Yamaha et de poursuivre la mission Kando de l’entreprise, terme japonais exprimant la satisfaction profonde et l’enthousiasme éprouvé face à quelque chose d’exceptionnel. De beaux défis en perspective, comme notamment le déploiement des batteries échangeables Enyring pour motos électriques.

A lire aussi :   Livewire S2 Mulholland : une moto électrique plus légère
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook