Motos électriques : Yamaha lance Enyring et ses batteries échangeables

Motos électriques : Yamaha lance Enyring et ses batteries échangeables
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Le marché des deux-roues électriques et la solution des batteries interchangeables

Bien que le marché des voitures électriques connaît une croissance significative, l’essor des motos électriques n’est pas aussi marqué. Ce phénomène s’explique principalement par la faible densité énergétique des batteries et la réduction de leur autonomie. Cependant, l’introduction de batteries interchangeables pourrait pallier ces problèmes, à condition de développer une infrastructure de soutien adéquate. À cet égard, la stratégie de Yamaha Motor est particulièrement prometteuse.

L’entrée en scène de Yamaha Motor et ses initiatives innovantes

Yamaha Motor, déjà impliqué via la société japonaise Gachaco et le Consortium des motocyclettes à batteries interchangeables en Europe (SBMC), élargit son impact en créant Enyring, une entité européenne spécialisée dans le service d’échange de batteries pour véhicules électriques urbains compacts. Basée à Berlin, Enyring offrira des services par abonnement pour le remplacement des batteries tout en collaborant avec des leaders européens du recyclage pour valoriser les batteries usagées, créant ainsi un système en circuit fermé valorisant des matériaux recyclés en ressources précieuses.

Le déploiement d’Enyring et son impact potentiel

La société a été fondée en décembre 2023, mais ses activités ne commenceront probablement pas avant la première moitié de l’année 2025. Avec des projets futurs aux Pays-Bas, Enyring vise à terme à desservir des véhicules électriques urbains lents et se concentrera principalement sur le secteur du vélo électrique. Elle prévoit l’installation de stations d’échange de batteries dans toutes les villes où elle opère, simplifiant ainsi le remplacement des batteries pour ses abonnés.

Il reste à préciser si Enyring étendra ses services aux autres véhicules électriques à basse vitesse comme le Yamaha NEO. Le modèle Yamaha E01, qui ne bénéficie pas de batteries interchangeables, et d’autres véhicules urbains pourraient certainement tirer profit de ce système. Même si Enyring reste concentré sur les vélos électriques, l’établissement d’une telle infrastructure pour les batteries interchangeables aurait un impact considérable sur l’avancement de systèmes similaires pour d’autres véhicules électriques à deux roues, comme les motos électriques.

A lire aussi :   Motos électriques : Cinq modèles qui ont fait sensation à l'EICMA de Milan

Le choix de Berlin et des Pays-Bas pour déployer ses activités est stratégique, les deux villes ayant déjà une culture cycliste bien établie. Cette approche facilitera l’intégration des services d’Enyring dans le quotidien des citadins, contribuant à l’essor de la mobilité durable en milieu urbain.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook