Lucid Motors et Rivian : vers une faillite en Europe ?

Lucid Motors et Rivian : vers une faillite en Europe ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Les défis financiers de Lucid Motors et Rivian avant leur expansion en Europe

Face à un avenir incertain, Lucid Motors et Rivian, deux jeunes prodiges de l’industrie automobile électrique américaine, essaient de s’implanter sur le marché européen. Cependant, la situation financière de ces entreprises soulève des inquiétudes quant à leur pérennité.

Des pertes financières astronomiques pour Lucid Motors

La stratégie de Lucid Motors, qui propose déjà sa berline haut de gamme l’Air en Europe, peine à prouver son efficacité financière. La compagnie se trouve dans une situation difficile avec une perte colossale de 377 000 dollars pour chaque véhicule vendu.

Cette réalité alarmante s’illustre par une révision à la baisse du prix de vente de la Lucid Air, passant à 69 900 dollars aux États-Unis malgré un coût moyen initial de 90 000 dollars.

Les perspectives de production pour l’année 2024 sont limitées à seulement 9 000 unités, ce qui suscite le doute quant au succès des plans d’expansion de l’entreprise, notamment avec l’arrivée du SUV électrique Gravity et le lancement d’une berline électrique plus accessible qui serait en concurrence avec la Tesla Model 3.
Malgré une présence déjà établie, Lucid Motors affiche un bilan financière troublant avec des ventes insuffisantes pour compenser les pertes enregistrées.

Rivian face à un avenir précaire

Rivian, quant à elle, présente un tableau légèrement plus optimiste, avec des pertes moindres de 43 372 dollars par voiture vendue au dernier trimestre de l’année précédente.
La projection de production pour 2024 n’excède pas 57 000 véhicules, bien que la compagnie anticipe le lancement de sa nouvelle gamme R2 en Europe, qui inclut des modèles plus abordables tels que les R2T et R2S, espérant ainsi renforcer sa présence sur le marché.

Sur le plan financier, malgré une augmentation de son chiffre d’affaires en 2023, Rivian est confrontée à d’importantes pertes et doit envisager des mesures drastiques, telles que la réduction de 10 % de son effectif.
Cette décision fait suite à deux précédentes vagues de licenciements. Par ailleurs, l’entreprise cherche à alléger ses coûts de production à travers un projet dénommé Peregrine.

A lire aussi :   HiPhi en difficulté : Faraday lance des poursuites judiciaires pour concurrence déloyale

Des soutiens incertains pour les deux constructeurs

Le fonds public d’investissement d’Arabie Saoudite, un actionnaire majeur de Lucid Motors, et Amazon, premier investisseur de Rivian, pourraient jouer un rôle clé dans la survie de ces entreprises.
Cependant, il reste à déterminer si ces partenaires financiers seront prêts à les soutenir dans ces moments critiques. Elon Musk lui-même met en lumière la précarité de leur situation et le besoin urgent de changer de trajectoire pour éviter la faillite.

Les challenges rencontrés par Lucid et Rivian, illustrés par leurs difficultés financières et leurs pertes significatives par véhicule vendu, témoignent des obstacles considérables que doivent surmonter les nouveaux venus sur le marché des véhicules électriques.
La réussite de leurs prochaines étapes en Europe pourrait dépendre de leur capacité à innover tout en contrôlant leurs dépenses.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook