Les voitures électriques Xpeng débarquent en France au printemps 2024

Voitures électriques Xpeng: lancement en France au printemps 2024
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

L’invasion des étoiles montantes chinoises : Xpeng électrifie le marché français

Signe tangible d’une ère nouvelle, les firmes d’automobiles électriques chinoises ancrent progressivement leurs roues sur le sol français.
Après une percée notable de BYD et MG, et l’anticipation de l’arrivée de Zeekr, une autre figure prometteuse du secteur, Xpeng, est sur le point de poser ses jalons dans l’Hexagone au printemps 2024.
Anticipez l’arrivée de cette marque dynamique et découvrez ce qu’elle nous réserve.

L’offensive stratégique d’Xpeng sur le territoire national

Depuis sa création en 2014, Xpeng s’est hissée en prétendant sérieux dans le marché des véhicules électriques.
Leur expansion récente en Allemagne en mars 2024 n’était que le prélude à une annonce qui nous atteint directement : Xpeng s’invite en France au printemps 2024. Une nouvelle qui pourrait redistribuer les cartes sur un marché déjà disputé par les européens et Tesla.

À quoi s’attendre du catalogue Xpeng ?

Le suspense reste entier jusqu’à la mi-mai, moment où Xpeng dévoilera sa gamme pour la France.
Cependant, en spéculant sur ce qui est proposé aux consommateurs européens, on peut s’attendre à découvrir des voitures électriques attrayantes, telles que :

  • La P7, berline concurrente de la Tesla Model S, qui accélère de 0 à 100 km/h en 4,1 s dans sa version la plus robuste. Équipée d’une batterie de 82.7 kWh, elle peut parcourir jusqu’à 576 kilomètres et se recharger de 10 à 80 % en seulement 29 minutes.
  • Le G9, soit un imposant SUV de près de 5 mètres, offrant une architecture 800 volts pour une recharge express. Avec plusieurs versions disponibles, ce modèle interpelle aussi bien pour son autonomie WLTP de jusqu’à 570 km que pour sa recharge ultra-rapide.
  • Le G6, SUV coupé rival direct du Tesla Model Y, se distingue par ses multiples versions et ses batteries performantes, assurant une autonomie compétitive et des accélérations vives.

L’alerte est donnée aux constructeurs historiques : Xpeng n’arrive pas en modeste prétendant, mais bien en compétiteur aux prouesses technologiques comme à la conduite semi-autonome avancée, et aux partenariats stratégiques, à l’image de celui conclu avec Volkswagen pour la co-développement de véhicules électriques en Chine.

A lire aussi :   Une batterie révolutionnaire qui se recharge en 4 min pour les voitures électriques

Un avenir électrique plein de promesses

La stratégie d’Xpeng est claire : viser un segment de marché au-delà de l’entrée de gamme, en concurrence avec des géants de l’industrie.
Cette expansion en France souligne la dynamique d’une marque audacieuse, aspirant à résoudre les enjeux de mobilité contemporains et futurs, y compris avec des projets ambitieux comme des drones et véhicules volants. Les autres grandes marques devraient-elles s’inquiéter ? Seul l’avenir nous le dira.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp