France : les nouveautés concernant la prime à la conversion électrique en 2024

"France 2024: Nouveaux montants pour le bonus écologique"
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Mise à jour des aides financières pour l’achat de véhicules électriques en 2024

Le gouvernement français a publié un décret révisant le dispositif d’incitation à l’acquisition de véhicules moins polluants pour l’année 2024. Cette modification apporte des changements conséquents dans les aides financières, notamment pour l’acquisition de véhicules électriques neufs.

La prime à la conversion réformée

Dorénavant, l’obtention de la prime à la conversion sera exclusivement réservée aux véhicules électriques neufs, incluant les modèles fonctionnant à batteries ou à l’hydrogène. Cela exclut les véhicules dotés de vignettes Crit’Air 1, soit les moteurs thermiques neufs, ainsi que les voitures hybrides rechargeables. Un barème écologique doit également être respecté, privilégiant la production de l’Union Européenne au détriment des importations, en particulier celles en provenance d’Asie. Les véhicules d’occasion Crit’Air 1, c’est-à-dire les voitures essence et hybrides mises en circulation depuis le 1 janvier 2011, restent éligibles à cette aide.

Diminution des montants alloués

L’autre aspect notable de cette révision est la réduction de la somme allouable dans le cadre de la prime à la conversion. Toutes les tranches de revenus sont concernées par une diminution de 1 000 euros.

Par conséquent, les ménages les plus aisés verront leur aide passer de 2 500 euros à seulement 1 500 euros, tandis que l’aide maximale disponible sera abaissée de 6 000 à 5 000 euros.

Pour prétendre à cette aide maximale, le plafond de revenu fiscal de référence par part a été légèrement rehaussé, passant de 6 358 euros à 7 100 euros.

Le bonus écologique également impacté

Concomitamment à la restructuration de la prime à la conversion, le bonus écologique connaît lui aussi une décroissance.

À partir du 14 février 2024, le montant de ce bonus pour les foyers les plus aisés sera réduit à 4 000 euros, tous les détails sont expliqués notre article Bonus écologique 2024.
Cette mesure s’inscrit dans la continuité des efforts du gouvernement pour encourager l’acquisition de véhicules propres tout en maîtrisant les dépenses publiques.

A lire aussi :   Le Xpeng G6 électrique vient concurrence Tesla en Europe
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp