Bonus écologique 2024 : Les nouveaux montants annoncés

Bonus écologique 2024 : 4000€ pour les plus aisés
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Le gouvernement arrête le montant du bonus pour l’acquisition de véhicules électriques en 2024

L’administration française a enfin révélé les nouvelles modalités du bonus écologique applicable à l’achat de voitures électriques pour l’année 2024.
L’on attendait avec impatience ces détails qui fixent le soutien financier à 4 000 euros pour les ménages les plus confortables financièrement.

Ajustement à la baisse du bonus écologique en 2024

Après une longue période d’anticipation marquée par l’annonce des critères d’éligibilité le 14 décembre 2023 qui incluaient un score environnemental nécessaire ainsi qu’une offre leasing social, la mise à jour tant attendue s’est concrétisée.

Un décret publié le mardi 13 février 2024 confirme la réduction du bonus de 5 000 euros à 4 000 euros, ciblant spécifiquement les ménages aux revenus fiscaux de référence par part ne dépassant pas 15 400 euros. Pour les autres, le bonus demeure à l’appréciable somme de 7 000 euros.

Conditions inchangées pour bénéficier de l’incitation

Les critères d’attribution restent sans changement : l’avantage est réservé aux automobiles électriques moins lourdes que 2,4 tonnes, dont le prix initial ne surpasse pas 47 000 euros (avant ajout d’options) et qui disposent d’un score environnemental d’au moins 60 sur 100.

Cependant, l’on assiste à l’élimination du bonus alloué aux achats effectués par des entités légales, ainsi qu’à la disparition de la prime pour les véhicules d’occasion électriques et les utilitaires légers, précédemment fixée à 1 000 euros.

Modifications impactant la prime à la conversion

Dans cette réforme, la prime à la conversion voit son montant décroître de 1 000 euros pour les nouvelles acquisitions électriques, tandis qu’elle est complètement retirée pour les automobiles détenant une vignette Crit’Air 1.

Objectif d’économie budgétaire

Ces nouvelles directives visent à préserver le budget national, notamment après l’épuisement rapide des fonds réservés au bonus écologique en 2023. Il est essentiel de continuer à stimuler la transition vers des véhicules propres, sans toutefois dépasser les limites financières de l’État.

A lire aussi :   Remorque Paxxter e : transformez votre vélo en vélo cargo électrique

La fin du leasing social en 2024

Le dispositif de leasing social prendra fin cette année. Bien que sa réapparition soit prévue pour l’année suivante, la forme qu’il prendra demeure incertaine.

Le secteur automobile et les futurs acquéreurs de véhicules électriques devront donc s’adapter à ce nouveau cadre financier défini par le gouvernement pour encourager une mobilité plus durable tout en tenant compte des contraintes budgétaires actuelles.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp