Cette entreprise déploie 11 satellites pour accélérer le déploiement de voitures électriques autonomes

Geely lance 11 satellites pour les voitures autonomes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

L’essor de la connectivité spatiale par Geely

L’entreprise chinoise Geely, renommée pour sa propriété de marques telles que Volvo, Polestar, Lotus ou Smart, a récemment initié une stratégie ambitieuse en lançant 11 satellites dédiés à soutenir la technologie du futur dans le domaine des véhicules autonomes.

Une constellation de satellites pour une navigation de pointe

L’actualité spatiale est marquée par l’entrée en jeu des satellites Geely, destinés à un usage qui va révolutionner la conduite autonome.
Contrairement aux satellites Starlink d’Elon Musk, conçus pour fournir un accès à internet global, ceux de Geely ont une mission plus ciblée : augmenter la précision de la navigation pour les véhicules sans conducteur.

Leur déploiement, effectué depuis la base chinoise de lancement de Xichang, promet d’instaurer une précision inégalée dans le positionnement des voitures autonomes grâce à sa constellation projetée de 240 satellites, dont 72 prévus pour être opérationnels en orbite d’ici 2025.

Des bénéfices technologiques qui vont au-delà de l’automobile

Les applications imaginées pour ces satellites ne s’arrêtent pas à l’automobile.
En plus de leur fonction première, ils offriront des services de connectivité dans le secteur électronique grand public.

Chaque satellite est équipé de capacités de télédétection par intelligence artificielle, aptes à produire des images haute résolution de 1 à 5 mètres, ouvrant la porte à une multitude d’applications commerciales et technologiques futures.

Le gouvernement chinois, acteur clé dans l’évolution de l’industrie spatiale nationale

En adoptant une politique d’ouverture aux investissements privés depuis 2014, la Chine favorise une évolution rapide de son industrie spatiale.

Avec une contribution significative au domaine spatial, Geely s’inscrit dans une tendance d’expansion commerciale tandis que la Chine confirme sa présence avec plus de 400 satellites déjà en orbite.
La société Geespace, filiale spatiale de Geely, fait désormais partie intégrante des acteurs spatiaux de renommée mondiale, rejoignant des noms tels qu’Iridium et SpaceX, avec l’ambition affirmée de construire et gérer indépendamment sa propre flotte de satellites commerciaux.

A lire aussi :   L'avenir incertain du leader français du scooter électrique en libre-service

En résumé, Geely ne se contente plus de concevoir des voitures, elle prépare désormais le futur en participant activement à l’évolution de la connectivité spatiale, un pas de géant pour l’industrie des transports et des technologies de demain.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp