Pierer Mobility devient le numéro 1 européen des deux-roues

Pierer Mobility devient le numéro 1 européen des deux-roues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

L’évolution stratégique de Pierer Mobility Group après l’acquisition de KTM

Depuis son acquisition de la marque autrichienne KTM, le groupe Pierer Mobility s’est hissé en tête des fabricants européens de motocycles avec une performance remarquable : pour la première moitié de l’année 2023, il a écoulé pas moins de 190 293 motos, soit une croissance impressionnante de 16,5 % par rapport à l’année précédente. Dans une visée expansionniste et afin d’asseoir davantage sa suprématie en 2024, la haute direction du groupe a opté pour une orientation stratégique réfléchie à travers la cession des marques de bicyclettes R Raymon et Felt. Ce choix stratégique met l’accent sur le renforcement de la production des vélos électriques des marques Husqvarna et GasGas.

Concentration sur les marques motocyclistes et réajustements structurels

Le Groupe campe fermement sur sa décision de focaliser ses efforts sur ses quatre emblématiques marques motocyclistes : KTM, GasGas, Husqvarna et MV Agusta. Dans ce cadre, il a été résolu de supprimer 300 postes dans les usines autrichiennes du groupe pour transférer la production et une partie de la recherche et développement vers ses sites collaboratifs en Inde avec Bajaj, et en Chine avec CFMOTO.

Ce redéploiement poursuit une logique d’optimisation face au contexte économique européen moins favorable engendré par le maintien des taux d’intérêt par la Banque Centrale Européenne. Les projections pour l’année 2024 indiquent une contraction économique. Auparavant, cette conjoncture avait déjà encouragé le groupe à rationaliser son réseau de distribution afin d’intensifier son efficacité opérationnelle.

Un soutien financier stratégique à l’écosystème de l’entreprise

Grâce à une position de liquidité solide, Pierer Mobility Group a pu venir en aide à ses concessionnaires, atténuant donc l’impact des frais bancaires exorbitants, et a également soutenu certains fournisseurs confrontés à des difficultés financières.

La solidité financière du groupe a facilité la prise de décision du conseil d’administration en faveur d’un renforcement des activités centrales, projetant ainsi 2024 comme une année de consolidation.

A lire aussi :   Moto électrique : une étude démontre les failles des systèmes anti-collision

Optimisation de la production grâce à la collaboration internationale

La relocalisation d’une fraction de la production en Autriche s’est imposée comme une suite logique, surtout que la coopération avec CFMOTO a donné des fruits prometteurs : la production des modèles moyenne cylindrée 790 Duke et 790 Adventure a déjà été transférée en Chine. Cette mesure ne permet pas seulement de bénéficier de coûts de production avantageux, mais elle participe également à renforcer la présence de KTM sur les marchés d’Extrême-Orient, dont la croissance surpasse celle des autres régions.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook