Moto électrique Orxa Mantis : prêt à conquérir l’Inde en 2024, avant l’Europe ?

Orxa Mantis, la moto électrique indienne la moins cher du marché
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Un nouvel acteur dans l’arène des deux roues électriques: Orxa Energies

Lancée il y a près de dix ans, la société indienne Orxa Energies se prépare à marquer un tournant dans le secteur des deux roues avec sa moto électrique Orxa Mantis. Esquivant les turbulences économiques mondiales des dernières années, ce constructeur audacieux a fixé les débuts de sa distribution pour avril 2024, exclusivement sur le marché indien.

Une Autonomie convaincante et des performances dynamiques

Implantée à Bangalore, souvent comparée à la Silicon Valley pour son dynamisme technologique, Orxa Energies a démarré les essais de son bolide électrique Orxa Mantis en mi-2022. Conçue pour offrir un plaisir de conduite silencieux et écologique, la moto est propulsée par un moteur électrique refroidi par liquide de 20,5 kW, soit l’équivalent de 27,5 chevaux, produisant un couple de 93 Nm. Ces caractéristiques lui permettent d’accélérer de 0 à 100 km/h en 8,9 secondes, avec une vitesse maximale de 135 km/h.

L’Orxa Mantis affiche une autonomie de 221 kilomètres après une recharge complète de sa batterie au lithium-ion, qui possède une capacité de 8,9 kWh. La recharge standard s’effectue en 5 heures pour atteindre 80 % grâce à un chargeur de 1,3 kW fourni avec le véhicule, mais un chargeur plus rapide de 3,3 kW est disponible en option pour les conducteurs plus impatients.

Une conception pptimisée pour un confort et une sécurité maximale

La Orxa Mantis possède une hauteur de selle de 81,5 cm et une garde au sol de 18 cm, assurant une posture de conduite agréable et sécurisante. Elle repose sur des roues en alliage léger de 17 pouces, équipées de pneus de dimensions 110/70 à l’avant et 130/70 à l’arrière. Le système de freinage est renforcé par l’ABS, avec un étrier fixe à quatre pistons à l’avant et un étrier flottant monopiston à l’arrière. La moto bénéficie également de la technologie de freinage régénératif pour préserver l’autonomie de la batterie.

A lire aussi :   eBikeLabs accélère avec eBikeOS, avec l'ambition de devenir l'Android des vélos

Le cadre en aluminium de qualité aérospatiale contribue à la légèreté de la moto, tandis que l’éclairage Full Led et l’afficheur digital TFT de 5 pouces enrichissent l’expérience de pilotage. Le système d’exploitation basé sur Linux, avec connexion Bluetooth, offre une intégration de navigation et de notifications smartphone, ainsi que des informations détaillées sur les performances de conduite.

Une moto qui s’inscrit dans l’histoire

Orxa Energies décrit sa Mantis comme une “révolution technologique”, conçue “par des motards pour des motards”. Elle a d’ores et déjà laissé sa marque dans l’histoire en parcourant 13 510 km en 54 jours lors de l’événement “Bharatmala Ride”, prouvant sa robustesse sur divers types de terrains.

Disponible en deux teintes, noir urbain et gris jungle, la Mantis peut être réservée contre un dépôt initial. Seuls les résidents de Bangalore auront la primeur des livraisons en avril 2024, pour un tarif avoisinant les 4 000 euros, avec une garantie de trois ans ou trente mille kilomètres incluant la batterie.

Des racines Françaises

Bien que cette moto électrique ne soit pas prévue pour le marché français, Orxa Energies possède des liens avec la France à travers ses fondateurs : Ranjita Ravi est diplômée de l’ESSEC Business School de Paris, tandis que Prajwal Sabnis est un ancien de l’école des Mines Paris Tech. Qui sait verrons-nous peut être bientôt ces motos électriques sur le marché européen et français.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp