Les alternatives zéro déchet aux cotons-tiges

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Pourquoi passer aux Zéro Déchet?

En tant qu’une utilisatrice de longue date de cotons-tiges, j’appréhendais beaucoup le passage aux alternatives zéro déchet. Pourtant, celles-ci sont accessibles et disponibles partout. La question était : pourrais-je me passer de la douce sensation de coton pour me nettoyer les oreilles ? Eh bien oui ! ce n’est finalement pas si difficile.

Tout d’abord pourquoi les cotons-tiges nuisent-ils à l’environnement ? La raison la plus importante est l’usage unique. Prenez en compte les matériaux utilisés, l’énergie dépensée, les distances parcourues pour que ce produit arrive jusqu’au rayon de votre supermarché, pour que vous l’achetiez et que vous l’utilisiez pendant moins d’une minute. Cela fait quand même pas mal d’énergie dépensée pour un usage si futile. Il y’a un fort déséquilibre entre le besoin et les moyens mis en place. Aussi, il n’est plus nécessaire de revenir sur les dégâts du plastique et comment ce matériau nuit à notre planète et surtout aux animaux marins.

Quelles alternatives écologiques aux cotons-tiges?

Partons de ce constat et balayons quelques unes des alternatives disponibles :

1- Les cotons-tiges en bois avec emballage papier : certes cela permet d’éviter l’utilisation du plastique. mais cette solution permet de perpétuer la surexploitation des ressources de la planète.

2- Le coton tige en TPE réutilisable : belle solution à priori qui permettrait justement de conserver la même sensation qu’avec les cotons-tiges en coton. Je n’ai pas opté pour cette solution car à ce jour je n’ai pas trouvé un modèle produit localement (en France ou en Europe). Pour tous les modèles et marques que j’ai consulté, un silence total sur l’origine des matériaux et le lieu de fabrication. Cela est pourtant très important dans le choix d’un produit écologique pour mesurer son empreinte carbon.

3- L’oriculi en bois ou en métal : j’ai opté pour cette solution finalement. On trouve facilement plusieurs modèles produits artisanalement et localement. Certes, la sensation n’est pas aussi douce que le coton mais on s’y habitue facilement. Il faut y aller très doucement au début pour s’y habituer. On peut facilement le nettoyer à l’eau et en terme de budget ce produit est très accessible (comptez environ 5 euros voire moins). Je l’utilise depuis quelques mois et j’en suis complètement satisfaite.

A lire aussi :   L'argile au secours de notre peau !

Que vous choisissez l’une ou l’autre parmi ces solutions, cela est déjà un bon pas vers le zéro plastique. C’est aussi un geste qui permet d’orienter les fabricants vers nos choix en tant que consommateurs.

Vous hésitez encore à faire le pas? vous pouvez acheter un oriculi avant d’avoir épuisé votre actuelle boîte de cotons-tiges. Commencez à l’utiliser de temps en temps pour s’y habituer. Dès que votre boîte est terminée, vous n’aurez plus besoin d’en racheter une autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *