La peur des accidents, principal frein de la pratique du vélo en France

"La peur des accidents, principal frein au vélo en France"
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Les réticences face à la pratique cycliste en France

L’appréhension des accidents, un frein majeur

Malgré une augmentation progressive de la pratique du vélo en France, marquée par un essor de 8 % en 2021-2022 et de 5 % en 2022-2023, un sondage réalisé par YouGov pour le compte de Bosch, illustre la résistance d’une partie de la population à adopter ce mode de transport.

L’enquête révèle que près de la moitié des participants des grandes villes mettent en avant la crainte d’un accident comme principal obstacle.
Cette préoccupation persiste bien que des avancées significatives aient été notées dans le développement d’infrastructures dédiées.

La sécurisation des vélos, une préoccupation constante

La sécurité des vélos est également un enjeu, notamment avec l’inquiétude relative au vol, qui occupe les esprits de plus d’un quart des sondés habitant les zones urbaines.
Entre 350 000 et 580 000 vols de cycles sont signalés annuellement, selon les chiffres avancés par l’Académie des Mobilités Actives et la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette.
Face à cette problématique, l’utilisation des puces GPS est une mesure technique qui se révèle efficace.

Le potentiel incitatif du vélo électrique

Selon la même étude menée, 40 % des français non-cyclistes perçoivent le vélo électrique (VAE) comme un facteur motivant susceptible de les convaincre de changer d’habitudes.
Grâce à l’assistance électrique, ces vélos offrent un confort et une portée accrus tout en exigeant un investissement plus important, ce qui représente toutefois un frein à l’acquisition pour certains.

Le soutien du gouvernement au secteur cycliste

Conscient de ces divers obstacles, le gouvernement a déployé le « Plan vélo » qui prévoit un financement de 2 milliards d’euros jusqu’en 2027.
Cet engagement public vise à enrichir l’infrastructure cyclable, accorder des primes à l’achat et proposer des formations, pour inciter une adoption plus vaste du vélo en France.

A lire aussi :   Neomouv Raipon 2024 : le VTC électrique exclusif Decathlon
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook