La Dongfeng eπ 007 : une nouvelle berline électrique chinoise qui va faire parler

La Dongfeng eπ 007 : nouvelle rivale électrique abordable
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

eπ de Dongfeng, un nouvel acteur sur le marché des berlines électriques

Le paysage automobile chinois accueille un nouvel entrant avec la marque eπ, fruit du constructeur Dongfeng.
Leur toute première berline se positionne comme une concurrente sérieuse à la Tesla Model 3 grâce à son aérodynamisme poussé et un tarif attractif qui pourrait bien jouer en sa faveur.
Analysons de plus près les particularités de ce nouveau modèle électrique.

Un design sobre agrémenté de portes spectaculaires

La eπ 007, malgré son appellation qui rappelle la saga de l’espion britannique, se montre plutôt réservée dans son design général.
Affichant des dimensions généreuses, cette berline mesure 4,88 mètres de long, 1,89 mètres de large et 1,46 mètres de haut, se dotant d’un coefficient de traînée annoncé à 0,209, lui conférant une place parmi les véhicules de série les plus aérodynamiques mondial.

Le détail qui frappe le plus est sans doute ses portes en élytre, qui, bien que proposées en option, donnent à la eπ 007 un air de Lamborghini en termes d’extravagance.
L’intérieur, quant à lui, se conforme aux standards contemporains de l’industrie automobile avec un tableau de bord épuré équipé d’un écran tactile de 15,6 pouces et d’un combiné numérique de 8,8 pouces derrière le volant, avec une option permettant de basculer sur un affichage sportif.

Configurations et performances de la eπ 007

Quatre versions du modèle ont été dévoilées, dont trois intégralement électriques et une équipée d’un prolongateur d’autonomie.
Ce dernier, doté d’une batterie lithium-fer-phosphate de 28,39 kWh, est complété par un moteur de 160 kW (218 chevaux) et, lors d’une décharge complète, s’adjoint un moteur thermique faisant office de générateur pour étendre l’autonomie du véhicule.

En utilisant la norme chinoise CLTC, l’autonomie annoncée pour la version à prolongateur est de 200 km sur la seule batterie et de 1 200 km au total.
En termes de conversion pour la norme WLTP plus répandue en Europe, on s’attend à des chiffres avoisinant les 175 km et 1 045 km respectivement.

A lire aussi :   Le vandalisme à l'origine de l'arrêt du programme de partage de vélos électriques à Aberdeen en Ecosse

Concernant les modèles totalement électriques, nous avons le choix entre deux capacités de batteries : 56,83 kWh et 70,26 kWh, avec des autonomies variant de 530 km à 620 km selon la norme CLTC, ce qui se traduirait par 460 km à 550 km suivant la WLTP.
Une déclinaison privilégiant la performance et équipée d’une transmission intégrale affiche un 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et une autonomie WLTP d’environ 470 km.

Des tarifs compétitifs mais quid de l’Europe ?

La eπ 007 se commercialise à partir de 159 600 yuans, soit environ 20 300 euros pour la version à prolongateur d’autonomie, tandis que les variantes intégralement électriques sont proposées entre 166 600 yuans (± 21 200 euros) et 199 600 yuans (± 25 500 euros).

À titre de comparaison, la Tesla Model 3 débute à un tarif nettement supérieur sur le marché chinois.
Ce positionnement tarifaire avantageux ne compromet cependant pas les équipements, puisque des aides à la conduite semi-autonomes et d’autres fonctionnalités comme la charge bidirectionnelle sont intégrées de série.

La question de la disponibilité de la eπ 007 en Europe reste en suspens.
Bien que le groupe Dongfeng envisage l’introduction de sa marque Voyah sur le marché français, aucune annonce officielle n’a été faite quant à l’arrivée de l’eπ 007.
Il est toutefois probable que d’importer cette voiture sur le vieux continent pourrait impliquer une hausse significative du prix affiché sur le marché chinois.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp