Hausse de 10% du prix de l’électricité : les impacts en chiffre sur la consommation de votre voiture électrique

Hausse de 10% du prix de l'électricité : impact pour l'électrique
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Impact de la récente augmentation du prix de l’électricité pour les propriétaires de véhicules électriques

À l’orée du mois de février 2024, une annonce d’augmentation tarifaire de près de 10 % sur le coût de l’électricité soulève des interrogations quant à l’impact pour les détenteurs de voitures électriques.
Alors que le coût de l’énergie électrique s’accroît, qu’advient-il des avantages financiers liés à l’utilisation de cette catégorie de véhicules ?

L’évolution tarifaire et son effet sur la mobilité électrique

La question de la rentabilité des voitures électriques, déjà préoccupante après les précédentes hausses de février et août 2023, devient de plus en plus pertinente pour les futurs acheteurs ou les utilisateurs actuels.
Cependant, malgré ces augmentations, la recharge d’un véhicule électrique demeure bien moins onéreuse que le remplissage du réservoir d’une voiture traditionnelle.

Coûts de recharge et perspectives comparatives

Le coût de recharge pour une voiture électrique varie selon l’abonnement souscrit chez le fournisseur d’énergie et selon les périodes de la journée. Les options tarifaires, telles que le tarif de base ou les tarifs en heures creuses, jouent un rôle crucial dans l’économie réalisée sur la consommation énergétique. Prenant l’exemple du fournisseur EDF, voici les coûts unitaires appliqués avant la hausse :

  • Tarif de base : 0,2276 €/kWh
  • Option Heures Creuses : 0,1828 €/kWh
  • Option Tempo (heures creuses, jour bleu) : 0,1056 €/kWh

Il s’avère que la majorité de la population choisira probablement de recharger son véhicule pendant les périodes les plus économiques.
Dans ce contexte, nous considérons également les pertes liées à la recharge (par exemple, des pertes de 10 % sont envisagées pour couvrir la différence entre l’énergie consommée pour la recharge et celle effectivement stockée par la voiture).

Comparaison financière entre véhicules électriques et thermiques

En prenant en compte une hausse tarifaire de 10 %, les coûts de recharge pour différents modèles de véhicules électriques pourraient se dresser comme suit :

  • Citadine (13,2 kWh/100 km) : entre 1,59 € et 3,30 € pour 100 km suivant l’abonnement
  • Compacte (14,3 kWh/100 km) : entre 1,72 € et 3,58 € pour 100 km
  • Berline (16,5 kWh/100 km) : entre 1,99 € et 4,13 € pour 100 km
  • SUV compact (18,7 kWh/100 km) : entre 2,25 € et 4,68 € pour 100 km
  • SUV familial (22 kWh/100 km) : entre 2,65 € et 5,51 € pour 100 km
A lire aussi :   Interdiction des voitures thermiques en 2035 : Porsche reste sceptique

En revanche, les coûts pour une voiture essence ou diesel s’élèvent, suivant l’Ademe, à 12,25 € et 8,84 € respectivement pour 100 km.

La rentabilité à long terme de l’électrique demeure-t-elle intacte ?

Tout bien considéré, et même avec une hausse significative de tarifs de l’électricité, la recharge d’une voiture électrique à domicile reste à ce jour plus économique que l’utilisation d’un véhicule thermique. Si l’on simule une consommation annuelle de 10 000 km, l’économie potentiellement réalisée par l’adoption d’un véhicule électrique peut avoisiner les 60 euros par mois. Ainsi, les incitations à choisir l’électrique, allant des aides publiques aux économies en carburant, restent attractives même dans ce nouveau contexte tarifaire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook