Geely lance une voiture hybride rechargeable avec 2000 km d’autonomie

Geely lance une hybride rechargeable de 2000 km d'autonomie
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Geely marque le futur de l’automobile avec une autonomie jamais vue

Le conglomérat chinois Geely, propriétaire de marques reconnues telles que Volvo, Lotus, Polestar, Smart et actionnaire minoritaire de Mercedes, prévoit de révolutionner le marché automobile avec le lancement d’un modèle hybride rechargeable offrant une autonomie de 2 000 km pour l’année suivante.

Un géant automobile qui élargit ses horizons

Avec une stratégie évolutive, Geely a engagé ses marques, tels que Volvo et sa filiale Polestar, dans l’aventure électrique, ajoutant à son portfolio la marque Smart et tout en renforçant sa collaboration avec Mercedes et Renault.

L’implication de Geely ne se limite pas aux véhicules électriques, bien que la marque soit également connue pour ses offres hybrides rechargeables, notamment via sa sous-marque Lynk & Co, qui propose un modèle basé sur la Volvo XC40.
En effet, certains véhicules Volvo ainsi que ceux de Lotus sont disponibles en versions thermiques ou hybrides.

Une solution innovante pour une mobilité durable

Dans une ère où les réglementations européennes se dirigent vers une interdiction des moteurs thermiques et hybrides d’ici 2035, Geely se positionne en envisageant des alternatives aux véhicules tout électrique, adaptées à d’autres marchés mondiaux où les réglementations sont plus flexibles.

La compagnie a révélé un projet prometteur, une plateforme équipée d’une motorisation hybride rechargeable atteignant plus de 2 000 km d’autonomie suivant le cycle d’homologation chinois CLTC. Toutefois selon les normes européennes plus strictes (WLTP), l’autonomie serait réduite à environ 1650 à 1700 km.

Une conception axée sur l’efficience

Comment Geely envisage-t-elle d’atteindre de telles performances ? Par la combinaison d’une motorisation thermique des plus efficaces à un système électrique accompagné d’une grande capacité batterie, tout en misant sur un aérodynamisme avancé.

Avec une consommation annoncée ne dépassant pas 2 litres aux 100 km, on peut anticiper l’utilisation d’une batterie imposante. Le design de la voiture reste sous le voile du mystère, mais les attentes s’orientent vers une berline élégante aux lignes aérodynamiques.

A lire aussi :   eπ 008 électrique : Le monospace-SUV de Dongfeng

Une course vers l’autonomie prolongée

Plusieurs constructeurs visent désormais une autonomie dépassant les 1 000 km pour leurs modèles hybrides rechargeables (PHEV). Par exemple, BYD annonce pour son SUV Frigate 7 une autonomie allant jusqu’à 1 200 kilomètres grâce à une combinaison de son moteur 1,5 litre et d’une batterie de 36,8 kWh.

Des modèles PHEV de marques telles que Mercedes ou Range Rover offrent plus de 100 km d’autonomie en mode électrique, alors que les modèles hybrides rechargeables diesel de Mercedes atteignent facilement une autonomie de 1 000 km.

Des hybrides rechargeables sous examen critique

Même si l’excitation autour de la technologie hybride rechargeable est forte, il est bon de noter que l’efficacité de ces véhicules est sujette à débat, notamment après que la Commission européenne a relevé que leur consommation peut se révéler excessive lorsque les batteries ne sont pas correctement rechargées.
Geely semble pourtant confiant dans sa capacité à surmonter ces défis et propose une vision prometteuse pour les décennies à venir.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp