Decathlon se réorganise : on fait le point sur le passage de 6 à 3 marques pour les vélos

Decathlon se réorganise : réduction de ses marques vélo et e-bike
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Réorganisation chez Decathlon : moins de marques pour plus de clarté

Dans une démarche de rationalisation, Decathlon s’apprête à réduire son nombre de marques spécialisées, notamment dans le domaine du vélo et du vélo électrique. Cette stratégie, découlant d’une réorganisation profonde annoncée fin de l’année précédente, vise à simplifier l’offre et à clarifier les choix pour les clients.

Changement dans l’univers du vélo

Au fil des ans, Decathlon avait multiplié les marques de vélos, créant ainsi une sorte de confusion parmi les acheteurs. Pour y remédier, l’enseigne va réduire le nombre de ses marques de six à trois. Les gammes Rockrider, B’Twin et Van Rysel seront maintenues, tandis que Riverside, Triban et Elops seront progressivement abandonnées.

Maintien de l’étendue des produits

La suppression de certaines marques ne signifie pas pour autant une réduction de l’offre de vélos électriques chez Decathlon.

Les modèles des marques éliminées seront intégrés aux marques restantes. Par exemple, les vélos Elops entreront sous la bannière B’Twin, tandis que les VTC électriques Riverside rejoindront Rockrider. Pour les modèles Triban, aujourd’hui exclusivement musculaires, ils seront transférés à la marque Van Rysel.

A lire aussi :   BMW i5 Touring Vs Volkswagen ID.7 Vs Tesla Model, lequel de ces breaks électriques propose le plus d'espace ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp