Voyah, rival chinois de Tesla, vise une expansion européenne

Voyah, rival chinois de Tesla, vise l'expansion européenne
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Le constructeur chinois Voyah à l’assaut du marché européen de l’électrique

L’entreprise chinoise Voyah, une filiale du géant automobile Dongfeng, s’élance à la conquête du marché de véhicules électriques en Europe.
Cette compagnie, récente concurrente de références telles que Tesla et BYD, cherche à étendre sa présence au-delà des frontières norvégiennes, où elle a déjà initié ses activités.

Les ambitions européennes de Voyah

Le fabricant de véhicules électriques Voyah affiche des ambitions grandissantes sur le territoire européen. Après avoir lancé ses offensives commerciales en Norvège, la marque envisage activement de s’implanter dans plusieurs autres pays européens.

La France, la Suisse et la Finlande figurent parmi les marchés ciblés, tout comme l’Allemagne et l’Italie, témoignant d’une stratégie d’expansion audacieuse de la part du constructeur asiatique.

Un trio de modèles électriques prometteurs

Alignant déjà trois véhicules électriques à son catalogue, dont le SUV Free, Voyah n’est pas loin de concurrencer des modèles emblématiques tels que la Tesla Model X.

La gamme de la marque chinoise inclut également le van Dream et la berline Passion, des véhicules aux capacités concurrentielles avec des autonomies respectables évaluées selon les standards européens WLTP.

L’expansion planifiée de Voyah en Europe

La stratégie de déploiement en Europe se précise pour Voyah qui compte prochainement s’installer sur de nouveaux marchés comme ceux de l’Espagne et du Portugal.

Les modèles proposés par le constructeur, dont le SUV Free doté d’une imposante batterie de 108 kWh, semblent taillés pour répondre aux exigences des consommateurs européens en termes d’autonomie et de performance.

Des challenges à relever sur un marché compétitif

Malgré un potentiel indéniable, le chemin de Voyah vers le succès n’est pas sans obstacles. Les véhicules de la marque, qui afficheront sans doute des tarifs plus élevés que sur leur marché d’origine, devront se démarquer dans une Europe où la compétition dans le secteur de l’électrique est déjà acharnée.

A lire aussi :   USA contre Chine : le risque de cybersurveillance via les voitures électriques ?

Avec des ventes encore timides en Chine et une présence en Norvège qui reste à consolider, Voyah doit redoubler d’efforts pour captiver l’intérêt au sein de marchés européens hautement concurrentiels.

Conclusion

Voyah, portée par l’innovation et soutenue par l’expérience de Dongfeng, présente une offre électrique qui pourrait potentiellement bousculer l’ordre établi en Europe. Toutefois, en tenant compte de la prudence des consommateurs et de la présence déjà forte de marques établies, Voyah devra faire preuve d’ingéniosité et de persévérance pour réaliser sa vision sur le continent.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook