Une étude démontre que seulement 2,5 % des batteries de voitures électriques ont été remplacées pour des défauts

Une étude montre que seulement 2,5% des batteries de voitures électriques sont remplacées pour cause de défaut.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Statistiques récentes et tendances

Selon une étude récente, seulement 2,5 % des batteries de voitures électriques ont été remplacées en raison de défauts. C’est une excellente nouvelle pour les conducteurs, d’autant plus que ce pourcentage pourrait diminuer dans les années à venir. Actuellement, les ventes de voitures électriques sont stables, représentant 17 % du marché en France. L’offre de modèles disponibles s’élargit constamment, soutenue par des incitations financières et une augmentation des infrastructures de recharge.

Réassurance pour les conducteurs hésitants

Malgré ces chiffres rassurants, de nombreux automobilistes restent réticents à adopter les véhicules électriques. Le prix et l’autonomie perçue comme insuffisante sont des freins courants, tout comme les inquiétudes concernant la durée de vie des batteries. Sachant qu’une batterie équivaut à environ 40 % du prix d’une voiture électrique, la peur de devoir la remplacer est compréhensible. Cependant, une étude d’un site américain montre que le remplacement des batteries est rare, touchant seulement 2,5 % des véhicules analysés.

Influence de l’âge et du kilométrage

Les voitures les plus anciennes sont naturellement plus sujettes aux remplacements de batteries, avec un taux de 30 % pour celles de 2011, contre seulement 1 % pour les modèles postérieurs à 2016. Comme les batteries de smartphone, celles des voitures électriques se dégradent avec le temps. Tesla fait figure d’exception, avec une perte de seulement 15 % de capacité après plus de 321 860 kilomètres pour ses Model 3 et Model Y.

Technologies de batteries et gestion thermique

L’âge d’un véhicule n’est pas le seul facteur. Les technologies de batteries jouent également un rôle crucial. Les anciens modèles utilisent souvent des packs refroidis par air sans gestion thermique intégrée, ce qui les rend plus susceptibles de surchauffer et se dégrader. Les batteries plus récentes bénéficient de meilleures régulations thermiques et de chimies plus robustes, ralentissant ainsi le taux de dégradation.

On peut s’attendre à une diminution du taux de remplacement des batteries dans les décennies à venir grâce aux progrès technologiques. Les batteries solides, par exemple, promettent une plus grande capacité et des coûts de production réduits.

A lire aussi :   Espionnage industriel : la Chine suspectée de cibler Volkswagen

Certaines batteries ont été remplacées à la suite de campagnes de rappel pour des défaillances, comme cela a été le cas pour Hyundai avec le Kona et GMC avec le Hummer EV. La plupart des remplacements ont été effectués sous garantie, les constructeurs prenant en charge les coûts. Après la période de garantie, il est possible de remplacer uniquement la cellule défectueuse, ce qui réduit considérablement les frais.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook