Ouverture d’une piste cyclable rapide spéciale speed bike à Francfort-Darmstadt en Allemagne

Une piste cyclable pour speed bike en Allemagne à francfort
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

L’État de Hesse en Allemagne lance un lien cyclable à grande vitesse entre Francfort et Darmstadt

L’expérimentation des speed bikes à 45 km/h

L’État de Hesse en Allemagne vient de lancer une initiative pionnière pour promouvoir les déplacements écologiques rapides. La toute nouvelle voie de circulation pour vélos, baptisée « Liaison cyclable à grande vitesse Francfort-Darmstadt », va devenir le théâtre d’une expérience unique avec la participation des speed bikes, des vélos électriques à pédalage assisté pouvant atteindre les 45 km/h. Cette expérimentation, qui démarrera mi-mai, a pour objectif de mesurer l’impact de ces vélos rapides sur le trafic cycliste traditionnel.

Conformément à la réglementation routière allemande, ces vélos électriques rapides sont habituellement classés dans la même catégorie que les cyclomoteurs, impliquant ainsi les mêmes exigences en matière d’assurance et d’autres normes applicables aux véhicules motorisés. Le plus souvent, ceux-ci sont donc cantonnés à la circulation sur route, à l’exception de certains sentiers périurbains sans restriction.

Une collaboration entre autorités et universitaires

L’essai pilote est le fruit d’un partenariat entre le Ministère de l’Économie, de l’Énergie, des Transports, du Logement et des Zones Rurales de Hesse (HMWVW) et le Conseil Régional de Darmstadt. Dans un premier temps, les speed bikes pourront circuler sur la portion déjà construite entre Langen et Darmstadt-Nord.

Ce projet sera accompagné par le soutien scientifique de l’Université des Sciences Appliquées de Darmstadt. L’ambition est de déterminer si les itinéraires à haute vitesse, spécialement conçus pour les cycles, peuvent être adaptés à l’utilisation des speed bikes.

Surveillance et collecte de données

Des mesures seront prises pour étudier les vitesses de circulation des différents utilisateurs et pour comprendre leurs interactions sur la piste cyclable à haute vitesse. Ceci comprendra des observations sur place avant et après la légalisation des véhicules roulant à 28 mph.

Des enquêtes et entretiens sur site seront également menés. Les premiers résultats de cette étude sont attendus pour le printemps 2025. Ils permettront de tester l’hypothèse selon laquelle l’usage des speed bikes sur des routes dédiées et exemptes de voitures peut remplacer efficacement les trajets en voiture sur de longues distances, tout en préservant la sécurité des usagers.

A lire aussi :   Decathlon lance l'E-EDR AF Van Rysel un vélo de route à 2450€

Un contexte international favorable

Cette initiative n’est pas une première en Allemagne. Le projet RS1, connu sous le nom de « Radschnellweg Ruhr », vise à créer une voie rapide pour vélos s’étendant sur environ 115 kilomètres dans l’État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, bien que seules de courtes sections soient achevées à ce jour. En revanche, les ventes de speed bikes  en Allemagne, bien qu’étant un marché conséquent de vélos électriques, restent minoritaires par rapport aux modèles bridés à 25 km/h. Cette situation contraste avec celle de régions telles que la Flandre en Belgique et la Suisse, où les réglementations sont plus souples concernant ces vélos rapides, contribuant ainsi à des ventes plus élevées malgré un marché global plus restreint.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp