L’entreprise britannique de motos électriques de luxe Arc déclare faillite

Arc, marque de motos électriques de luxe, déclare faillite
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

La trajectoire de Arc vers la liquidation

L’entreprise Arc, basée à Coventry et reconnue pour son modèle électrique de luxe, le Vector, a révélé avoir déposé le bilan.

Créée en 2020 sous le nom de Arc V Ltd, la société avait livré 11 motocyclettes électriques à des clients avant de se déclarer en liquidation judiciaire. Parmi ses clients prestigieux figuraient l’acteur hollywoodien et entrepreneur Ryan Reynolds ainsi que des membres de la royauté du Moyen-Orient.

Les efforts pour l’homologation et le soutien gouvernemental

L’entreprise exprimait récemment sa proximité à obtenir l’homologation de l’Union européenne pour ses véhicules et avait bénéficié du support du gouvernement britannique, notamment par le biais du ministère du Business, de l’Énergie et de la Stratégie Industrielle (BEIS) et de l’Office for Low Emission Vehicles (OLEV).

Ce soutien avait pour but de développer un nouveau moteur biénergétique doté d’un convertisseur intégré destiné aux futures générations de motocyclettes électriques.

Le développement avant la crise

Le soutien gouvernemental confirmé à la fin de l’année 2023, ainsi que la présentation d’une image de synthèse dévoilant trois modèles de motocyclettes et un véhicule tout-terrain à quatre roues, témoignaient de la situation favorable dans laquelle se trouvait la firme britannique.

Parallèlement, Arc travaillait activement sur une gamme de machines alimentées par batterie et se finançait également à travers des travaux de conseil en conception et ingénierie via Arc Design.

Les antécédents de l’entreprise Arc

Toutefois, la genèse de l’entreprise remonte à bien avant sa création officielle. Avant Arc V Ltd, il y avait Arc Vehicle Ltd, entreprise mise sur pied au début de l’année 2017, mais qui a connu des difficultés financières conduisant à son administration en septembre 2019. À cette époque, Mark Truman avait racheté les actifs pour maintenir le projet en vie.

L’avenir incertain de la marque

À présent, le futur de la marque dans le court terme reste incertain, les détails de la suite des événements après la déclaration de faillite n’étant pas encore connus.

A lire aussi :   Le Domino's DXB e-bike, l'avenir innovant de la livraison de Pizza
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp