Ce nouvel acteur chinois veut dynamiter le secteur des voitures électriques haut de gamme

IM de SAIC confronte Tesla avec ses nouveaux véhicules électriques
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

SAIC Motor, le titan automobile chinois, ébranle le marché européen

L’industrie automobile est en pleine mutation avec l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché.
C’est le cas du géant SAIC Motor, propriétaire de la marque MG, qui se lance à la conquête du marché européen avec sa nouvelle marque haut de gamme IM, fruit d’une collaboration avec Alibaba.
Cette marque, encore peu connue en Europe, se distingue par ses véhicules électriques qui pourraient sérieusement concurrencer Tesla.

Des ambitions claires pour le marché européen

Le groupe chinois SAIC Motor ne cache pas ses ambitions de conquête avec sa marque IM, acronyme d’Intelligent Motors.
Ce nouveau venu, qui a vu le jour en 2020, entend bien s’implanter durablement sur le marché européen avec l’introduction de deux modèles électriques : le SUV LS6 et la berline L6, qui sera bientôt disponible en Chine.

Des véhicules haut de gamme qui défient les leaders

La marque IM se caractérise par un positionnement haut de gamme. Ainsi, ses modèles L7 et LS7, déjà disponibles, et les nouveaux LS6 et L6, qui seront lancés prochainement, visent une clientèle exigeante.
Cette dernière pourrait s’intéresser notamment au LS6, conçu pour rivaliser avec le Tesla Model Y et au L6, berline qui aspire à détrôner la Tesla Model 3.

La stratégie de SAIC Motor pour l’innovation

SAIC Motor ne ménage pas ses efforts en matière d’innovation et de développement à l’international.
Avec des objectifs de 1,35 million de véhicules vendus mondialement en 2024 et 1,5 million en 2025, le groupe prévoit également de lancer 14 nouveaux modèles de véhicules électriques ou hybrides dans les deux années à venir.
Cela témoigne de la force d’innovation qui caractérise ce groupe.

Un défi de taille pour Tesla

L’IM L6 s’annonce comme un adversaire potentiel face à la Tesla Model 3, s’alignant sur ses concurrents chinois tels que la BYD Han EV et la Xpeng P5.
Avec des dimensions généreuses, un style minimaliste et élégant, cette berline pourrait bien captiver l’attention du public européen.
Bien qu’elle doive encore révéler certaines spécifications techniques, des projections suggèrent une autonomie avoisinant les 680 km selon le cycle WLTP.

A lire aussi :   Bimota s'attache aux moteurs thermiques, pas d'électrique

Une technologie impressionnante au service de la performance

Le modèle LS6 dévoile déjà un aperçu de ce que nous pouvons attendre en matière de performance.
Ce SUV propose deux configurations: une version deux roues motrices de 340 chevaux et une version quatre roues motrices culminant à 787 chevaux.
L’autonomie et la capacité de charge sont prometteuses, avec des estimations atteignant jusqu’à 800 km d’autonomie selon les normes chinoises.

Le positionnement tarifaire et les perspectives

Quant aux tarifs, le LS6 est proposé à partir d’environ 31 480 euros en Chine, un prix qui devrait être ajusté pour le marché européen.
Il est également important de noter l’absence d’éligibilité à des aides gouvernementales, telles que le bonus écologique.
Par ailleurs, SAIC Motor a récemment collaboré avec Audi pour le développement de futurs véhicules électriques, renforçant ainsi son expertise dans ce secteur.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp