BMW i5 Touring Vs Volkswagen ID.7 Vs Tesla Model, lequel de ces breaks électriques propose le plus d’espace ?

BMW i5 Touring contre Volkswagen ID.7 : le duel des breaks électriques
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

L’avènement des breaks électriques: Volkswagen ID.7 Tourer et BMW i5 Touring

Les nouveaux prétendants dans le monde des familiales électriques

L’industrie automobile assiste à l’intronisation de deux nouvelles familiales électriques qui pourraient bousculer l’ordre établi par le populaire Tesla Model Y.
Les modèles en question, le Volkswagen ID.7 Tourer et le BMW i5 Touring, se positionnent comme de sérieux candidats dans la catégorie des véhicules électriques spacieux et fonctionnels.

Les dimensions cruciales des compétiteurs

Les dimensions extérieures jouent un rôle clé dans l’appréciation du confort et de l’utilité d’un véhicule familial. Comparé au Tesla Model Y, qui mesure 4,75 mètres de long, les nouveaux venus présentent une stature plus imposante avec le Volkswagen ID.7 Tourer qui s’étend sur 4,96 mètres, et le BMW i5 Touring qui dépasse légèrement les 5 mètres.
Cette grandeur supplémentaire se traduit généralement par un espace intérieur plus généreux.

Concernant la largeur, c’est le Model Y qui mène avec ses 1,92 mètres sans rétroviseurs.
Néanmoins, le BMW i5 Touring et le Volkswagen ID.7 Tourer ne sont pas très loin derrière, avec des largeurs respectives de 1,90 mètre et 1,86 mètre.
En ce qui concerne la hauteur, le SUV électrique de Tesla s’octroie un ciel plus élevé comparativement à ses nouveaux rivaux allemands.

La bataille du coffre: capacité et fonctionnalité

Le volume de coffre est un critère déterminant pour les acheteurs de breaks.
Si l’on se fonde sur les données constructeurs, le Model Y affiche un volume supérieur avec ses 874 litres.
Les deux prétendants allemands, le BMW i5 Touring et le Volkswagen ID.7 Tourer, proposent respectivement 570 et 545 litres.
Cependant, ces chiffres sont à relativiser, car les méthodes de mesure peuvent différer.

En termes de volume maximal, lorsque tous les sièges sont abaissés, la Tesla conserve son avance.
Cela dit, l’espace de chargement des breaks allemands pourrait s’avérer plus pratique pour certains usages grâce à leur plus grande profondeur et une hauteur de chargement potentiellement plus confortable sur la longueur.

A lire aussi :   Taipei 2024 : Foxconn dévoile son nouveau cockpit intégré pour vélo électrique

La question du “frunk”, le coffre avant

Un aspect à ne pas négliger pour les véhicules électriques est le “frunk” ou coffre avant.
Cet espace supplémentaire, absent sur les modèles Volkswagen et BMW, est bel et bien présent sur le Model Y, offrant 117 litres de volume additionnel pour ranger des accessoires ou des bagages.

En guise de conclusion

Il est clair que chacun des breaks électriques analysés a ses forces en ce qui concerne le volume et la facilité de chargement.
Malgré les chiffres avantageux du Model Y, les breaks allemands pourraient révéler une polyvalence supplémentaire dans l’art de transporter de gros objets.
Leur architecture pus longue et leur espace de chargement optimisé sont des atouts qui pourront séduire les familles à la recherche d’un véhicule pratique et spacieux pour leurs aventures.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp