Trottinette électrique – Quelle assurance obligatoire choisir en 2021 ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Quelle assurance trottinette électrique choisir ?

Bien que les trottinettes électriques soient des moyens de transport durable, elles n’en demeurent pas moins des véhicules terrestres motorisés et en tant que telles, elles doivent être assurées. Cette assurance trottinette électrique vous permettra d’être couverts en cas de dommages matériels ou physiques causés à autrui.

Il est donc important de bien choisir l’assurance de votre trottinette électrique. Ceci afin d’éviter les problèmes avec la justice et d’être correctement couvert en cas d’incident. La question est maintenant de savoir quelle assurance choisir ?

Heureusement pour vous, c’est justement de ça que nous allons parler dans cet article, donc restez avec nous si vous désirez tout savoir sur les assurances trottinette électrique.

L’assurance pour trottinette électrique est-elle obligatoire pour tous ?

Déjà de base sachez que l’assurance pour trottinette électrique est obligatoire pour toutes les trottinettes électriques. Maintenant ce ne sont que les paiements d’assurance qui varient en fonction de la vitesse maximale de la trottinette électrique.

Pour les trottinettes électriques de moins de 25 km/h

Pour ce genre de trottinettes électriques comme pour tous les véhicules terrestres à moteur, l’assurance minimale à laquelle vous devez souscrire est la responsabilité civile

La particularité de ce type de trottinette est que si sa vitesse maximale est inférieure à 6 km/h, vous n’aurez peut-être pas à la payer. Ceci car la responsabilité civile de ce type de véhicule peut être incluse dans votre assurance habitation.

Il peut aussi arriver que dans des cas très rares, la responsabilité civile soit incluse dans votre assurance habitation. Sachez toutefois que ce n’est possible que pour un véhicule avec une vitesse maximale supérieure à 6 km/h. Pour en savoir plus, vérifiez votre contrat d’assurance habitation.

En dehors de la responsabilité civile, vous pouvez aussi souscrire à une garantie vol, dommages etc. Ces assurances sont fortement recommandées afin de protéger votre trottinette électrique des incidents. Nous allons maintenant vous parler des trottinettes électriques de plus de 25 km/h.

Pour les trottinettes électriques de plus de 25 km/h

Étant un véhicule terrestre motorisé, ce type de trottinette électrique doit obligatoirement avoir une assurance de responsabilité civile. La différence entre elle et les moins de 25 km/h est qu’elle ne peut être incluse dans votre assurance habitation.

Sachez aussi que pour ce type de trottinette électrique, vous devez avoir une carte grise et une plaque d’immatriculation. Vous les obtenez, vous devez vous rapprocher de votre préfecture. Maintenant que vous savez que l’assurance est obligatoire pour toutes les trottinettes électriques, nous allons vous parler des encourus en cas de non-assurance de votre trottinette électrique.

Quels sont les risques encourus sans assurance votre trottinette électrique ?

Si vous vous déplacez avec une trottinette électrique non assurée, vous risquez de nombreuses sanctions. La première de ces sanctions est une amende pouvant atteindre 3 750 euros. Vous vous exposez aussi à une condamnation à des travaux d’intérêt généraux, la suspension de votre permis de conduire.

Des sanctions plus graves comme une interdiction de conduite de certains véhicules terrestres à moteur et même une obligation de suivi de stage de sensibilisation sur la sécurité routière peuvent aussi être appliquées. Nous allons maintenant vous parler des garanties offertes par une assurance trottinette électrique.

Quelles garanties peut offrir une assurance trottinette électrique ?

Comment choisir son assurance trottinette électrique ?

Tout comme l’assurance de votre véhicule, l’assurance de votre trottinette électrique vous garantit un soutien en cas d’incident. Ce soutien dépend bien évidemment du type de garantie à laquelle vous souscrivez.

Nous allons maintenant vous présenter chacune de ces garanties ainsi que les différentes situations qu’elles prennent en compte. Comme vous vous en doutez nous allons commencer par la seule d’entre elles qui soit obligatoire à savoir la responsabilité civile.

La responsabilité civile

Cette garantie est présente dans tous les contrats d’assurance de base. Elle est conçue pour indemniser les tierces personnes suite à un accident causé par votre trottinette. Qu’il s’agisse d’un piéton, d’une voiture, d’un vélo ou même d’une autre trottinette, la responsabilité civile vous couvrira.

Sachez cependant qu’elle ne prend en compte les dommages matériels qu’à hauteur d’un plafond. Si ces dommages sont supérieurs au plafond, alors l’assurance ne prend en compte qu’une partie des dommages (cette partie étant égale au plafond en question). Ce plafond est en général de plusieurs centaines voire milliers d’euros en fonction de votre forfait d’assurance.

Par contre pour les dommages corporels, la responsabilité civile ne connaît pas de plafond. Elle prend donc entièrement en charge l’indemnisation des personnes victimes du sinistre ou de l’accident.

Cependant vous devez garder à l’esprit que la responsabilité civile ne prendra en charge un incident que si vous êtes totalement innocent. Plus précisément si cet incident est le fruit d’un acte involontaire ou d’une imprudence.

Gardez aussi à l’esprit que l’incident doit être commis par le titulaire ou toute autre personne mentionnée dans la police d’assurance de la trottinette. C’est-à-dire que si vous avez souscrit à une assurance pour vous seul et que votre frère fait un accident avec votre trottinette, l’assurance ne prendra rien en charge.

Après la responsabilité civile, nous allons maintenant vous parler de la garantie sur les dommages matériels.

Les dommages matériels

Cette garantie couvre les dommages subis par votre trottinette électrique. Cependant faites bien attention à correctement lire le contrat avant de souscrire à cette garantie car généralement elle ne couvre pas tous les évènements.

Par exemple, si votre trottinette est abîmée par un incendie et que votre garantie dommages matériels ne couvre pas les incendies, vous ne serez pas couvert. Donc l’assurance ne prendra rien en charge. Pour vous aider, voici quelques-uns des évènements les plus couramment couverts par les garanties matérielles :

  • Les incendies et les explosions.
  • Les catastrophes technologiques et naturelles. On peut par exemple parler de tremblement de terre ou de tsunami. Cependant pour que votre trottinette soit prise en charge, un arrêté interministériel doit être publié dans le journal officiel. Cet arrêté doit attester de l’état de catastrophe naturelle ou technologique.
  • Les attentats terrorisme.
  • Des collisions avec des tiers (bus, vélo, voiture, piéton, trottinette…).
  • Les événements naturels : on peut par exemple parler du vent, des tempêtes etc… Sachez cependant que votre assurance peut vous demander un certificat d’intempéries délivré par Météo France. Ce certificat atteste qu’il y a bien eu l’évènement dont vous parlez.

Voilà c’était tout pour les événements le plus souvent couvert par la garantie dommages matériels des assurances trottinette électrique. Sachez cependant qu’il existe une garantie dommages tous accidents. Contrairement à la simple garantie dommages matériels, cette garantie vous couvre dans de nombreuses autres situations.

Cette garantie peut par exemple vous couvrir lorsque vous faites un accident avec votre trottinette sans que personne ne soit impliqué. Comme lorsque vous heurtez un animal sauvage.

Après la garantie dommage matériel, nous allons parler de la garantie dépannage et assistance.

Le dépannage et l’assistance

Bien que cette garantie soit très rare en ce qui concerne les trottinettes électriques, il existe tout de même quelques rares assurances qui la proposent. Cette garantie comme son nom l’indique vous assure que si votre trottinette électrique n’est plus en état de rouler, l’assurance se charge de son dépannage et vous fournit une autre trottinette en attendant que les réparations soient terminées.

Pour ce type de garantie, nous vous recommandons d’opter pour une garantie sans franchise kilométrique. Ensuite, il y a la garantie dommages corporelle ou individuelle accident.

L’individuel accident ou dommages corporels

Il est très facile de se blesser gravement à plus de 25 km/h. Cette garantie est conçue pour prendre en charge vos soins suite à un accident. Cette garantie peut même vous assurer une indemnisation en cas d’invalidité ou de pertes de revenus. Cette indemnité peut être à hauteur de 5 à 15% en fonction de votre contrat.

Elle peut aussi financer votre aide à domicile pour vous épauler au quotidien. En fonction de votre contrat vous pouvez aussi avoir des ayants droit qui touchent une certaine somme d’argent en cas de décès de votre part.

Sachez cependant que tous les dommages corporels ne sont pas pris en compte par votre assurance. Bien que cela dépende de votre contrat, veilliez bien à vérifier la couverture de votre assurance.

Dommages corporels avec véhicule

Cette garantie est applicable dans 2 cas de figure bien précis. Le premier cas est celui où vous êtes responsable de l’accident. Dans ce cas, votre responsabilité civile indemnisera la ou les victimes de l’accident.

Cependant, vos blessures ne seront pas prises en compte sauf dans le cas où vous avez aussi souscrit à une garantie individuelle accident. Sachez aussi que les dégâts subis par votre trottinette ne seront pas pris en compte par l’assurance sauf si vous avez souscrit à une garantie collisions ou accidents.

Le deuxième cas est celui où vous n’êtes pas responsable de l’accident. Dans ce cas, votre assurance va poursuivre le tiers à l’origine de l’accident en justice afin que son assurance verse une indemnisation. Cette indemnisation sera utilisée pour couvrir aussi bien vos dégâts matériels que vos dégâts corporels.

Dommages corporels avec un piéton ou un cycliste

Ce cas est exactement le même que le précèdent à la seule différence qu’ici les blessures du cycliste et du piéton seront indemnisées peu importe le cas. C’est-à-dire que même s’ils sont responsables de l’incident, ils seront tout de même indemnisés par l’assurance.

Ceci tout simplement à cause de la loi Badinter. La loi Badinter est la loi n°85-667 du 5 juillet 1985. Cette loi stipule que les piétons, cyclistes et passagers de voiture accidentée à l’exception du chauffeur sont tous considérés comme victimes et doivent donc être indemnisés par l’assurance. Ceci même dans les cas où ils ont tort. Cette loi s’applique uniquement en cas d’accident de la circulation.

Dommages corporels seuls

Ce cas de figure est applicable si vous faites un accident et que vous êtes seul. Pour que ce cas soit pris en charge par votre assurance, il y a une condition qui doit être remplie. Cette condition est simple, il faut que vous ayez souscrit à une garantie dommages tous accidents pour vos dégâts matériels et ceux de votre véhicule. Dans le cas contraire, votre assurance ne vous indemnisera pas.

Après la garantie dommage corporel et individuel accident, nous allons parler de la garantie vol.

Le vol de votre trottinette électrique

Cette garantie est le plus souvent proposée en option ou dans les formules les plus courantes. Elle est particulièrement utile dans les zones urbaines ou très fréquentées. Car les disparitions d’engins y sont très nombreuses.

Cette garantie vous assure que votre trottinette électrique vous sera remboursée en cas de vol. Cependant sachez que le vol doit avoir été réalisé dans certaines conditions pour que l’assurance vous indemnise.

En effet, le vol ou la tentative de vol de votre trottinette électrique doit avoir été réalisé par agression et ou violence. Il peut aussi être remboursé si vous aviez attaché votre trottinette à un point fixe avec un antivol homologué. Gardez à l’esprit que votre antivol doit être mentionné dans les conditions générales de votre contrat d’assurance.

Par contre si votre vol a été réalisé en usant de la ruse ou par un proche habitant avec vous, il ne sera pas couvert par votre assurance. Notez aussi que mis à part si vous avez souscrit à une garantie vol des effets personnels, les effets qui étaient présents avec votre trottinette lors du vol ne seront pas non plus couverts.

Pour terminer avec les garanties nous allons parler de la garantie des équipements du conducteur.

Les équipements du conducteur

Cette garantie vous rembourse dans le cas où votre casque ou vos équipements de sécurité venaient à être endommagés suite à un sinistre. Bien qu’elle soit assez rare, cette garantie est souvent proposée par les contrats d’assurance les plus couvrants.

Faut-il prendre une assurance trottinette électrique ?

Pour terminer nous souhaitons ajouter qu’assurer sa trottinette électrique est une excellente décision. 

Cependant, pour éviter les mauvaises surprises, prenez toujours la peine de bien lire votre contrat d’assurance avant de la signer. Ceci afin de choisir les garanties les plus adaptées à vos besoins et à vos envies.

Sachez aussi que toutes les assurances sont soumises à des exclusions liées au contrat et légales. Pour ce qui est des exclusions légales, on peut parler de la conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants. Il en va de même si vous ne respectez pas le code de la route. Pour les exclusions liées au contrat, vous pourrez les retrouver sur votre contrat d’assurance.

Tout savoir sur la réglementation et l'assurance des trottinettes électriques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *