Voitures électriques : l’essor confirmé par la théorie des 5%

Voitures électriques : l'essor confirmé par la théorie des 5%
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

La croissance mondiale inéluctable des véhicules électriques

Selon une récente analyse menée par Bloomberg, le marché des automobiles électriques est en passe d’atteindre une croissance exponentielle à l’échelle internationale. Cette évolution s’appuie notamment sur une tendance déterminante nommée “la théorie des 5 %”.

Selon celle-ci, dès lors qu’une technologie franchit le seuil critique de 5 % de pénétration sur le marché, une adoption en masse par les consommateurs s’ensuit. Les statistiques actuelles des voitures électriques valident cette théorie.

La montée en puissance des voitures électriques

Loin des préjugés persistants, la progression des ventes de voitures électriques atteste d’un engouement grandissant à l’international, illustré notamment par le succès éclatant du Tesla Model Y en 2023. Bloomberg, dans sa publication détaillée, s’intéresse de près à l’évolution de ces ventes sur les dernières années et justifie l’importance du seuil des 5 % pour comprendre ce phénomène.

L’avènement de la théorie des 5 %

D’après l’étude de Bloomberg, l’assimilation des technologies émergentes adopte une courbe caractéristique en “S”. Initialement, les ventes sont faibles pendant que les produits innovent, créant un écart de compréhension et de prix. Suivent une maturation de l’offre, une réduction des coûts et l’expansion des infrastructures propices à stimuler significativement les ventes, jusqu’à une stabilisation future du marché.

Le point de bascule identifié pour ces technologies est franchi dès que les ventes atteignent un pourcentage supérieur à 5 %. “Cela crée un cercle vertueux”, commente Corey Cantor, analyste chez Bloomberg, “le nombre croissant de modèles accroît la perception d’un produit grand public, encourage les investissements et favorise l’extension du réseau de recharge”.

Des chiffres qui parlent

Le rapport souligne que 19 pays avaient surpassé la barre des 5 % en 2022, et 12 autres pays l’ont rejoint en 2023, atteignant 31 nations au total. Cette percée confirme la théorie d’accélération, avec les pays franchissant ce seuil démontrant un rythme accéléré pour atteindre 15 % des ventes. La Norvège, en particulier, s’illustre par le passage de 5 à 25 % en moins de quatre ans.

A lire aussi :   Kalkhoff remporte les prestigieux iF DESIGN AWARD pour sa gamme de vélos électriques légers

Au dernier trimestre de 2023, les véhicules électriques constituaient 12 % des ventes de voitures neuves à l’échelle mondiale. Bloomberg prévoit une augmentation des ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables de 22 % pour 2024.

La disparité entre les nations

La distribution des parts de marché des voitures électriques n’est pas uniforme entre les pays. La Chine domine, avec 23,8 % de voitures électriques dans les nouvelles immatriculations de 2023. Le dernier trimestre de l’année a vu l’introduction de près de 1 880 000 nouvelles voitures électriques sur les routes chinoises. La Thaïlande brille également en Asie du Sud-Est, de même que la Turquie où la marque Togg dynamise le secteur automobile local.

À l’autre extrémité, les USA et la Corée du Sud progressent à un rythme moins soutenu. Malgré une offre compétitive de véhicules électriques par les fabricants Kia et Hyundai, la Corée du Sud peine à concrétiser une avancée marquante dans le domaine, contrairement à ce que l’on pourrait s’attendre.

En conclusion, le cap des 5 % ayant été dépassé, la transition mondiale vers les véhicules électriques semble en marche, avec des signes avant-coureurs de plus en plus évidents d’une révolution automobile en marche.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp