SEG, nouvel acteur sur le marché des moteurs pour vélos électriques

Le nouveau moteur de vélo électrique du fabriquant SEG
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

SEG se lance dans l’aventure des vélos électriques

L’industrie du cycle accueille un nouvel acteur allemand en pleine expansion. SEG, célèbre fournisseur de composants automobiles, embrasse désormais l’univers des deux-roues en introduisant des motorisations destinées aux vélos électriques. Sa première collaboration est déjà annoncée avec le constructeur de vélos BH Bikes, qui sera ainsi le premier à équiper ses modèles de la nouvelle innovation en matière de moteurs électriques développée par SEG.

Une concurrence grandissante dans le secteur des moteurs pour vélos électriques

Les acteurs établis dans le marché des motorisations pour vélos électriques, tels que Bosch ou Yamaha, sont confrontés à une compétition de plus en plus féroce avec l’irruption régulière de nouveaux challengers. SEG, fort de son expertise en mécanique automobile, charrie avec elle une réputation solide en se tournant vers les vélos électriques. À partir de son site de production en Espagne, la société ambitionne de se distinguer dans ce nouveau segment.

Un premier moteur électrique prometteur

Le premier moteur conçu par SEG se caractérise par sa puissance impressionnante pouvant atteindre les 600 W et offre un niveau d’assistance atteignant 400 %. Avec une tension de fonctionnement de 36 V et un poids plume de 2,6 kg, ce moteur répondra aux besoins des cyclistes à la recherche de performances et de légèreté. Planifié pour arriver sur le marché en 2024, il équipera les vélos de BH Bikes, une entreprise renommée pour ses vélos de route et tout-terrain.

La coopération entre SEG et BH Bikes, prévue pour une durée initiale de quatre ans, s’appuiera sur l’expertise respective des deux sociétés. Jusqu’à récemment, BH Bikes faisait appel aux motorisations de fabricants tels que Brose ou Shimano, en plus de développer ses propres systèmes. Cette nouvelle alliance pourrait donc marquer un tournant pour l’entreprise espagnole.

L’avenir des motorisations SEG

Le motoriste allemand ne compte pas s’arrêter là. Iñaki Calvo, directeur de l’installation SEG basée à Treto, souligne que l’entreprise est en phase active de développement d’un moteur encore plus compact et efficace. L’objectif est d’ouvrir la distribution de ces nouvelles solutions motorisées sur d’autres marchés, à l’échelle globale.

A lire aussi :   Topstone Neo Carbon Lefty 3 : l'innovation gravel électrique
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp