Les résultats surprenants de vente de vélos électriques d’Intersport qui surclasse Décathlon

Intersport Leader en Vélos 2023 avec Forte Croissance à Paris
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Intersport célèbre une année prospère avec une belle croissance sur le vélo électrique

Intersport a annoncé une performance financière impressionnante pour l’année écoulée.
Sa section Manufacture Française du Cycle (MFC) a maintenu sa position dominante dans le domaine de la fabrication de bicyclettes, surpassant Decathlon, son rival historique. L’acquisition récente de Go Sport a également permis à Intersport de renforcer sa présence dans la capitale française.

Le succès retentissant des vélos électriques Nakamura

Reconnue pour ses vélos électriques Nakamura, Intersport s’impose comme l’une des enseignes favorites des Français dans le secteur, concurrençant ainsi Decathlon.
Ces produits innovants ont largement contribué au chiffre d’affaires fulgurant de l’entreprise, qui enregistre une hausse de 11% en 2023, avec un total de 3,65 milliards d’euros de revenus annuels, dont près de 365 millions d’euros attribués à la vente de cycles. Les manoeuvres marketing et les nombreuses soldes sur les vélos électriques Nakamura participent activement à ces résultats.

Intersport, leader de la production nationale de vélo

Selon les révélations de Jacky Rihouet, PDG de l’enseigne, à BFM Business, plus de 365 000 vélos ont été assemblées en France par Intersport en 2023, malgré une diminution par rapport à l’année précédente, un phénomène attribué à une décrue post-euphorie Covid affectant l’industrie dans son ensemble.

L’atelier MFC, sous pavillon Intersport depuis 2013, se distingue comme le principal constructeur de vélos sur le territoire français.
Avec la production de 160 000 vélos électriques en 2023 – soit la moitié de sa production totale – la MFC surpasse d’autres acteurs comme Decathlon AML, Moustache ou Arcade Cycles en volume de production. L’atelier est en mesure de produire tout type de vélo et souhaite accentuer sa production sur les meilleurs VTC électrique Nakamura ou les meilleurs VTT électriques de la marque.

Il est important de souligner que la MFC ne se spécialise pas exclusivement dans les vélos électriques Nakamura ; l’entreprise assemble également d’autres marques reconnues, telles que Sunn, Velomad (hors Elite) ou le vélo électrique BCKL, qui a récemment fait l’objet d’un essai.

A lire aussi :   Découvrez le Caviar Herzog, le vélos électrique de Porsche produit à 9 unités à 41 000 € chacune

L’expansion stratégique d’Intersport à Paris

Jacky Rihouet disclose que l’intégration de Go Sport au sein d’Intersport va transformer 42 magasins Go Sport en points de vente Intersport, une manoeuvre stratégique ciblant la clientèle parisienne, grande consommatrice de vélos électriques.
Nakamura saisit donc l’opportunité d’affronter directement son principal compétiteur, Decathlon et sa gamme Btwin, grâce à cette expansion.

L’offensive de Nakamura dans la capitale sera matérialisée par l’ouverture de deux magasins phares, aux Halles et à République, prévue pour juin. C’est une occasion pour la marque de mettre en avant ses dernières innovations et de conforter sa présence sur le marché florissant des vélos électriques en région parisienne.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp