Lancia veut faire sa révolution électrique avec son nouveau modèle Ypsilon

Lancia Ypsilon électrique : renaissance sportive et éco-responsable
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La marque automobile Lancia, intégrée au groupe Stellantis qui inclut également Peugeot, Citroën et Fiat, dévoile avec dynamisme le renouveau de son emblème sportif.
Elle annonce également l’arrivée d’une voiture électrique novatrice, l’Ypsilon électricité pure, s’inspirant techniquement de l’Abarth 600e et reprenant les bases de la Fiat 600e électrique.

Sommaire

Une renaissance pour Lancia sous l’égide de Stellantis

Longtemps négligée au sein du groupe FCA, la firme Lancia s’apprête à retrouver son lustre passé grâce à Stellantis, né de la fusion des groupes PSA et FCA.

Malgré une présence commerciale réduite principalement à l’Italie avec un modèle unique — l’Ypsilon — Lancia a continué de surpasser Alfa Romeo en termes de ventes mondiales il y a peu de temps.

Avec l’introduction récente de la nouvelle Ypsilon tout électrique, Lancia envisage de renouer avec le marché international et ne compte pas s’arrêter là. En effet, elle projette de ressusciter ses versions sportives emblématiques, et envisage même un retour potentiel dans le monde du rallye.

Le nouvel emblème HF : identité visuelle du dynamisme sportif

Le coup d’envoi de cette ère innovante est marqué par la présentation d’un nouveau logo HF, qui symbolisera la gamme hautes performances de la marque.

Luca Napolitano, dirigeant de Lancia, précise l’intention de ce renouveau : « Le logo HF inaugurera sa première apparition sur l’Ypsilon HF et parera par la suite les modèles sportifs à venir. Par ce geste, nous franchissons une étape de plus dans notre démarche de réinvention qui met en lumière notre engagement envers la performance. »

Ce signe distinctif, né au Salon de Genève de 1960 et témoignant de « High Fidelity », a jadis orné de multiples modèles légendaires dont les Fulvia Coupé ou les Delta Integrale. Son design épuré a été modernisé, tout en gardant les coloris originaux – blanc, rouge et noir – et conserve l’éléphant en son cœur, choisi par Gianni Lancia pour sa valeur porte-bonheur.

A lire aussi :   Stellantis dévoile la STLA Large, la nouvelle plateforme pour les voitures électriques haut de gamme

L’Ypsilon HF : un futur emblématique

Concernant la concrétisation de ces sportives, Lancia place ses espoirs dans le lancement de la version HF de l’Ypsilon prévue pour 2025.

Ce sera une édition sportive à propulsion électrique, dotée d’une puissance de 240 chevaux et capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 5,8 secondes. Ces caractéristiques trouvent échos dans le récent modèle Abarth 600e, laissant entendre un partage de composants techniques comme la batterie et l’autonomie.

Bien que les détails de la 600e restent à confirmer, il est probable qu’elle emprunte la batterie de 51 kWh net de la Peugeot e-208, estimant son autonomie à environ 350 à 400 km selon les tests WLTP.

Un possible retour de Lancia dans le rallye… en mode électrique ?

Lancia envisage également un come-back dans le rallye. Avec une histoire riche, ayant débuté dans les années 60 et culminant avec la domination mondiale grâce à des modèles iconiques tels que la Fulvia HF, la Stratos HF et la Rally 037, la question demeure quant à la forme que prendrait ce retour, sachant la conviction de Lancia envers l’électrique.

Traditionnellement, la marque a brillé en rallye avec des victoires marquantes, accumulant 11 titres mondiaux constructeurs et 4 titres pilotes. Ainsi, Lancia maintient son héritage et affiche ses ambitions pour les années à venir, tout en s’adaptant aux enjeux contemporains de mobilité électrique.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp