Fusion Dott-Tier : un géant européen de la trottinette électrique en libre service

Fusion Dott-Tier : un géant européen du vélo électrique
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Un colosse de la micro-mobilité électrique en gestation: Dott et Tier unissent leurs forces

Un bouleversement majeure a été annoncé dans le secteur des solutions de micro-mobilité électrique : l’alliance stratégique entre Dott et Tier, deux acteurs influents du marché, est sur le point de voir le jour. Cette fusion projette de créer un acteur dominant sur le plan européen, avec la perspective de gérer conjointement une flotte impressionnante de plus de 400 000 vélos et trottinettes électriques.

Des défis à relever dans un marché en pleine mutation

Les dernières années ont été témoins d’une croissance exponentielle des systèmes de mobilité en libre-service. Malgré cela, plusieurs défis se dressent sur le chemin de ces opérateurs, notamment l’opinion publique parfois réticente, et les régulations strictes imposées par certaines métropoles européennes. Par exemple, l’usage des trottinettes électriques a été restreint voire prohibé dans des villes comme Paris, Bruxelles et Rome, reflétant le climat de suspicion ou de rejet qui entoure ces moyens de déplacement dans certains contextes urbains.

La réponse d’une industrie en quête de consolidation

Face à des revers et des faillites qui ont frappé des concurrents, à l’instar de Bird et Superpedestrian, Tier et Dott ont opté pour la fusion afin de fortifier leur position sur le marché. Cette union stratégique, qui se traduit par un accord préliminaire entre l’entité allemande et la compagnie franco-néerlandaise, est symptomatique d’une industrie à la recherche d’une stabilité accrue. Elles annoncent un volume d’activité conséquent avec « 250 millions d’euros de chiffre d’affaires, et 125 millions de trajets dans 20 pays » annuellement.

Une flotte partenariale massive et de nouveaux fonds

Fruit de cette alliance, la flotte mutualisée des deux entreprises consisterait en 350 000 engins pour Tier et 50 000 pour Dott, formant un parc roulant significatif apte à satisfaire un public diversifié. Cette opération est également soutenue par l’injection de 60 millions d’euros provenant de nouveaux bailleurs de fonds, prêts à parier sur la synergie Tier-Dott.

A lire aussi :   L'Elect Trott : une création française unique entre trottinette, vélo et moto !

Impact de la fusion sur les usagers des services Tier et Dott

Du point de vue des consommateurs, l’expérience d’utilisation des services de micro-mobilité de Dott et de Tier restera inchangée à court terme. Les marques perdureront ainsi que leurs applications mobiles distinctes après la fusion. Cependant, les deux compagnies laissent entrevoir des « convergences possibles à l’avenir ». Ces évolutions pourraient impliquer une intégration croisée des parcs de véhicules dans les applications respectives ou une coordination des opérations de gestion des flottes.

La finalisation de cette fusion significative, qui s’annonce comme un tournant pour le secteur des vélos et trottinettes électriques en partage, est attendue sous deux mois. Cette période sera dédiée à la concrétisation des termes de cet accord ambitieux.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook