Cowboy et eBikeLabs trouvent un accord après conflit juridique

Fin du conflit entre Cowboy et eBikeLabs sur l'eBikeOS
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Accord trouvé entre Cowboy et eBikeLabs après un conflit autour de l’innovation technologique

Après une série de rebondissements judiciaires, une entente a finalement été conclue entre la société belge Cowboy, connue pour ses vélos électriques intelligents, et l’entreprise grenobloise eBikeLabs, spécialisée dans la technologie pour vélos électriques.

Cet accord vient mettre un terme à une dispute centrée sur les allégations d’utilisation de technologie protégée par eBikeLabs pour le développement du système AdaptivePower de Cowboy.

Malgré le déni initial des accusations par Cowboy, les deux organisations ont réussi à s’entendre pour éviter une confrontation juridique prolongée et coûteuse. La résolution de ce conflit a été confirmée par Maël Bosson, fondateur d’eBikeLabs, qui a révélé que dans le cadre de cette entente, Cowboy est devenu partenaire sous la licence du programme « Make enveryone a rider » initié par eBikeLabs.

Cette collaboration s’inscrit dans le cadre de l’aspiration d’eBikeLabs à établir son eBikeOS comme la référence des systèmes d’exploitation pour les vélos électriques urbains.

Une vision partagée à la base de l’accord

Aux termes de ce nouveau partenariat, Cowboy intègre une communauté de fabricants utilisant eBikeOS, visant à faire des vélos électriques des outils urbains aussi répandus et intuitifs que les smartphones pour leurs utilisateurs.
Ce système, que notre équipe a récemment exploré lors d’une session d’essai avec le modèle électrique Vefaa Bonjour, représente une innovation majeure dans l’expérience utilisateur pour les vélos électriques.

Une expansion soutenue par une levée de fonds

Parallèlement à cette issue positive, eBikeLabs ambitionne d’accroître son influence sur le marché et prévoit de renforcer sa plateforme technologique.

Dans cette perspective, une levée de fonds participative est en cours, visant un objectif de 300 000 euros. Cet apport financier est destiné à soutenir l’expansion de l’entreprise et à promouvoir l’intégration de ses solutions au sein d’une gamme plus large de vélos électriques.

A lire aussi :   La révolution des batteries : l'innovation calcium-air
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp