Cette marque de moto électrique va ajouter un faux levier d’embrayage pour imiter les sensations d’une moto thermique

Zero Motorcycles : un faux levier d'embrayage pour l'électrique
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

Zero Motorcycles innove avec un levier d’embrayage factice

Dans le dessein de reproduire fidèlement les expériences de pilotage offertes par les motos à combustion, Zero Motorcycles, pionnier dans le domaine des deux-roues électriques, envisage de doter ses motocyclettes d’un levier d’embrayage artificiel.

Cette initiative vise à satisfaire les adeptes de sensations fortes, habitués au maniement des vitesses de manière traditionnelle, qui recherchent une maîtrise et une précision de conduite accrues avec leur engin électrique.

Une question de sensations

Il est communément admis que le passage d’un deux-roues thermique à un modèle électrique implique une mutation des sensations de conduite.

Bien que l’accélération électrique dépasse souvent celle de son homologue thermique, l’absence de passage de vitesses manuelles reste un manque pour certains utilisateurs.

C’est pourquoi Zero Motorcycles introduit sur ses deux-roues électriques un levier simulant un embrayage traditionnel, une information révélée suite à la publication de brevets consultés par Cycle World.

Simulation d’un embrayage mécanique

La vocation première de ce dispositif innovant n’est pas d’ajouter une fonctionnalité inédite à la moto électrique, mais de recréer au plus près les sensations propres à un embrayage mécanique.

Selon les détails du brevet, le pseudo-levier permettrait d’exercer une résistance progressive mimant celle d’un embrayage classique, avec la possibilité de moduler le couple moteur, produisant ainsi un effet de glissement jusqu’alors inconnu sur des motocyclettes électriques.

Adaptabilité aux phases de conduite

La polyvalence de ce levier factice ne se limite pas à l’imitation du comportement de l’embrayage lors de l’accélération, puisqu’il pourrait également intervenir lors de la décélération.

En effet, son action pourrait influer sur le freinage régénératif avancé, dont l’intensité serait contrôlable via la force et la pression appliquées sur le levier, ainsi que la position de la poignée d’accélérateur.

Un avenir incertain mais prometteur

Bien que le plan d’intégration de ce levier d’embrayage factice dans les motocyclettes de série reste non précisé par Zero Motorcycles, tout comme une éventuelle synergie avec des commandes aux pieds ou une boîte de vitesses automatique, l’introduction de cette technologie alimente les discussions et évoque des innovations similaires dans l’industrie automobile, à l’image de Hyundai avec sa Ioniq 5 N.

A lire aussi :   La Tranche-sur-Mer en France équipe sa police de motos électriques Zero FXE
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook