Belgique : Des vélos appâts GPS pour piéger les voleurs

"Belgique : Des vélos appâts GPS pour piéger les voleurs"
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommaire

La Belgique déploie des “vélos-pièges” pour contrer les réseaux de vol

Face à l’accroissement de l’activité criminelle liée au vol de bicyclettes, la police belge a adopté une stratégie novatrice : l’utilisation de vélos équipés de dispositifs de suivi GPS pour démanteler les organisations de voleurs. Ces vélos-pièges permettent non seulement de retrouver rapidement le matériel volé, mais aussi d’identifier et de neutraliser les réseaux criminels.

Le vol de vélos, un obstacle à la mobilité urbaine

Le phénomène du vol de vélos électriques dans les zones urbaines représente un réel frein au développement de la pratique cycliste, se plaçant juste après la problématique des infrastructures cyclables inadaptées ou insuffisantes. L’attachement à son vélo et la crainte de le voir dérobé jouent un rôle majeur dans la réticence à opter pour ce mode de transport plus écologique et sain. Malgré la diversification des solutions de sécurité, tels que les antivols robustes, le marquage Bicycode ou encore les assurances spécifiques, les cyclistes restent vulnérables face à des délinquants toujours plus organisés.

Les initiatives belges pour la sécurité des cyclistes

Des stratégies de prévention et d’intervention

En Belgique, l’utilisation des vélos-pièges représente une avancée significative dans la lutte contre le vol. Grâce à des traceurs GPS dissimulés, ces vélos déposés dans des lieux stratégiques deviennent de redoutables outils de prévention et d’investigation pour les forces de l’ordre. En se faisant voler, elles permettent d’identifier directement et efficacement les malfaiteurs. L’initiative vise non seulement la capture de voleurs occasionnels, mais vise surtout à remonter aux réseaux organisés opérant à une échelle bien plus large.

Une réponse à l’augmentation des statistiques de vol

Le ministère de la Justice belge a clairement développé cette initiative en réponse à la hausse considérable des vols de vélos observée sur le territoire. Rien qu’à Bruxelles, le nombre de vols rapportés a plus que doublé entre 2013 et 2022, soulignant un problème croissant qui touche un nombre sans cesse grandissant de citoyens.

A lire aussi :   Pierer Mobility : hausse des ventes mais résultats en chute

Des technologies nouvelles pour augmenter la sécurité des vélos

La multiplication des systèmes antivols est devenue une réalité dans les rues, dans un effort pour dissuader les voleurs. Toutefois, l’innovation ne s’arrête pas aux serrures et chaînes. La géolocalisation par GPS intégrée aux vélos électriques ou l’utilisation de balises séparées fournissent des atouts indispensables pour la sécurisation et la récupération des vélos volés. Certaines marques et entreprises se spécialisent dans cette lutte et affichent des taux de réussite notables en termes de récupération des cycles dérobés.

Enjeux autour de la popularité grandissante du vélo

Alors que l’usage du vélo comme moyen de transport augmente, notamment grâce à des considérations écologiques et pour la santé publique, le marché du vélo devient d’autant plus alléchant pour les voleurs. L’accroissement des prix des bicyclettes, couplé à la popularité des modèles électriques, attire les regards malveillants et alimente le phénomène du vol. Ce problème n’est pas spécifique à la Belgique ; des pays comme la France et les Pays-Bas, malgré leur réputation de nations cyclistes, sont également affectés par ce fléau.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Wheelik l'application mobile 100% mobilité électrique
Télécharger Wheelik sur l'app store Apple
Télécharger Wheelik sur Google Play Store
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Articles récents

Suivez-nous sur Facebook